3 M$ d’économie, l’échéancier du plan d’optimisation est respecté à la Ville de Sherbrooke

Le conseil municipal de la Ville de Sherbrooke a pris connaissance d’un premier bilan partiel du plan d’optimisation, mis de l’avant lors de l’arrivée de la nouvelle équipe de la direction générale. En moins d’un an de mise en œuvre du plan d’optimisation, des économies de 2 998 263 $, sur la masse salariale et sur les budgets de fonctionnement, ont été réalisées avec le non-remplacement de l’équivalent de 42 postes à temps complet dans la fonction publique sherbrookoise.

En mars dernier, le conseil municipal avait annoncé une cible de réduction de 11 M$ du budget municipal, soit 7 M$ de la masse salariale et 4 M$ des budgets de fonctionnement des divers services municipaux, d’ici le 31 décembre 2017. « Nous profitons des occasions qui se présentent à nous, que ce soit pour des départs à la retraite, des départs volontaires ou des promotions laissant des sièges vacants, pour évaluer la nécessité ou non de remplacer le personnel », a expliqué le maire, Bernard Sévigny.

Les plus importantes économies ont été réalisées lors de la réforme des loisirs, des parcs et des services de proximité (1,1 M$).

Par ce plan d’optimisation, la Ville de Sherbrooke souhaite gérer les dépenses face aux demandes croissantes et devenir une organisation plus performante et plus agile.

« Nous avons atteint plus du quart de la cible et nous avons bon espoir d’arriver à notre objectif d’ici les 30 prochains mois », a conclu M. Sévigny.

Comments are closed here.