Adoption du Plan de développement de la zone agricole (PDZA)

À la suite d’une démarche participative où les acteurs et actrices des secteurs agricole et agroalimentaire ont été rencontrés, entre autre dans le cadre de quatre groupes cibles et d’un grand forum sur la zone agricole, le conseil municipal adoptera ce soir le Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la Ville de Sherbrooke.

Ce plan s’appuie sur les conditions en place pour favoriser la relève agricole et l’entrepreneuriat en milieu agricole. Son objectif est d’accroître la viabilité et la rentabilité des exploitations de toutes tailles, tout en favorisant la création de ressources dédiées au réseautage et à la concertation. Par ce plan, la Ville souhaite aussi valoriser les activités agricoles et forestières, ainsi que ses travailleurs et travailleuses, et profiter des occasions qui se présentent à une zone agricole située à l’intérieur d’un territoire ayant une forte population urbaine. Enfin, on veut également renforcer la mise en marché locale.

Au cours de l’élaboration de ce plan, le comité directeur a développé une vision qui définit ce que devrait être la zone agricole dans 15 ans. Cette vision est basée sur la connaissance de la zone agricole ainsi que sur sa reconnaissance et son soutien de la population et des actrices et des acteurs locaux. Cette vision repose également sur la valorisation de la zone agricole par l’agriculture, la foresterie, ses attraits, sa vitalité entrepreneuriale et sa contribution à la qualité de vie et à l’enrichissement collectif. La zone agricole doit être accessible à la relève et aux consommateurs et consommatrices en plus de bénéficier de la diversité des modèles d’affaires, du dynamisme et de la prospérité de ses entreprises ainsi que de la variété des produits et des aliments disponibles localement.

Pour atteindre cette vision, le comité directeur a dégagé trois grandes orientations qui ont à leur tour été déclinées en 26 actions par l’ensemble des acteurs et actrices impliqués.

L’élaboration du PDZA de la Ville de Sherbrooke a été rendue possible grâce au soutien financier du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, en vertu de l’entente Canada-Québec Cultivons l’avenir 2. La Ville de Sherbrooke tient aussi à remercier ses autres partenaires, soit l’UPA-Estrie et les agriculteurs et agricultrices, les éleveurs et éleveuses et les transformateurs et transformatrices de la région qui ont participé de près ou de loin à l’élaboration de ce plan.

La mise en œuvre du plan d’actions débutera dans les prochaines semaines et se poursuivra jusqu’en 2023. Les gens intéressés à consulter le Plan de développement de la zone agricole peuvent le faire à sherbrooke.ca/pdza.

De gauche à droite – Serge Roy, directeur régional par intérim du MAPAQ, François Bourassa, président de l’UPA-Estrie, Lyne Dansereau, urbaniste-coordonnatrice, Steve Lussier, maire de la Ville de Sherbrooke et Nicole Bergeron, présidente du comité consultatif agricole.

Aucun commentaire
Partager

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.