Banque de terres/L’ARTERRE arrive à Sherbrooke

La Ville de Sherbrooke est heureuse d’annoncer le début du service Banque de terres/L’ARTERRE sur son territoire.

Banque de terres/L’ARTERRE est un service d’accompagnement permettant de jumeler des aspirants agriculteurs avec des propriétaires de terres agricoles afin de contribuer à la vitalité des communautés par un dynamisme agricole. L’accompagnement offert permet de conclure des ententes adaptées à la réalité de chacun en favorisant la location, la location avec option d’achat, le partenariat d’affaires, la vente d’une propriété ou le transfert d’une entreprise.

Banque de terres/L’ARTERRE existe depuis 2012 au Québec. La Ville de Sherbrooke a récemment mandaté Pro-Gestion Estrie afin d’offrir ce service aux propriétaires de terres zonées vertes situées sur son territoire. Trois autres MRC de l’Estrie participent au projet et travaillent ensemble pour soutenir le développement local tout en encourageant la relève agricole.

« Actuellement, la moitié des aspirants agriculteurs inscrits au projet Banque de terres/ L’ARTERRE à l’échelle du Québec cherchent à s’implanter en Estrie. Le territoire sherbrookois est donc avantagé et propice pour démarrer, diversifier et consolider divers projets agricoles », affirme Mme Marie-France Audet, agente de maillage en charge de ce projet à Sherbrooke.

Pour l’année 2017, Banque de terres/L’ARTERRE Sherbrooke se donne les objectifs suivants :

  • recruter 15 propriétaires fonciers ou agriculteurs qui sont prêts à partager une parcelle de terre, un bâtiment agricole ou des parts de leur entreprise;
  • attirer 10 aspirants agriculteurs à Sherbrooke;
  • amorcer les visites de jumelage.

« En inscrivant des propriétés agricoles de Sherbrooke à ce service, nous souhaitons soutenir les agriculteurs sherbrookois et également mettre en lumière la zone verte sherbrookoise, qui représente  37 % du territoire », indique Mme Audet.

Les propriétaires de terrains situés en zone agricole à Sherbrooke et les aspirants agriculteurs intéressés à en savoir davantage sur ce projet sont invités à communiquer avec Mme Marie-France Audet par téléphone au 819 822-6163, poste 110 ou par courriel à mfaudet@progestion.qc.ca.

Les fiches faisant état des terres inscrites et des aspirants agriculteurs à la grandeur du Québec peuvent aussi être consultées sur le Web à banquedeterres.ca.

Précisons que le nom du projet, Banque de terres/L’ARTERRE, s’explique par le fait que L’ARTERRE prend le relais de Banque de terres et du projet Banque de fermes. L’intégration de ces initiatives en une seule s’effectuera d’ici la fin de 2018. Pour en savoir plus à ce sujet, visitez craaq.qc.ca/actualite_arterre.

Aucun commentaire
Partager
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.