Bilan des activités de la patrouille verte pour l’année 2013

La Ville de Sherbrooke a présenté aux élus un bilan positif des activités de la patrouille verte réalisées entre les mois de mai et août 2013. En poste tous les étés depuis 2003, la patrouille verte sensibilise et informe la population au bon tri des matières résiduelles et à l’importance de préserver l’environnement.

« La présence de la patrouille verte nous permet, chaque été, de rejoindre directement un grand nombre de citoyens, enfants et adultes, dans les écoles, les camps de jours, les parcs ou les domiciles, par le porte à porte. », a indiqué la nouvelle présidente du comité de l’environnement de la Ville de Sherbrooke, la conseillère municipale Christine Ouellet.

Gestion des matières résiduelles

Ainsi, à l’été 2013, la patrouille verte a rencontré environ 4 000 citoyens et a examiné le contenu de 3 800 bacs roulants et de 160 amas de résidus encombrants. L’analyse des ces contenus a permis de déterminer les erreurs de tri les plus fréquentes (matières valorisables dans le bac noir, sacs de plastique et sacs oxo-biodégradables dans le bac brun, téléviseurs dans les résidus encombrants).

Outre ces observations, la patrouille verte est également allée rencontrer des locataires d’immeubles à logements pour promouvoir la collecte des matières organiques. Il s’avère que la majorité des locataires rencontrés souhaitent participer à cette collecte, mais que de la sensibilisation est encore à faire auprès des propriétaires et des concierges de ces immeubles. La patrouille verte a aussi offert une formation concernant le tri adéquat des matières résiduelles à 150 personnes issues de l’immigration, une activité qui fut très appréciée par cette clientèle.

Préservation de l’environnement

Par ailleurs, la patrouille verte est intervenue à 2 020 reprises auprès de la population pour aborder les thèmes en lien avec la préservation de l’environnement (pesticides, pelouse écologique, protection des bandes riveraines, utilisation extérieure de l’eau potable, etc.).

Ainsi, les patrouilleurs ont noté une diminution du nombre d’infractions liées à la réglementation encadrant l’utilisation des pesticides. Cette diminution est attribuable à une série d’actions de sensibilisation réalisées par la Ville de Sherbrooke au printemps 2013.

La patrouille verte a aussi fait la promotion de l’entretien écologique de la pelouse. En réponse aux commentaires de citoyens ayant de la difficulté à maintenir une pelouse en santé sans avoir recours aux engrais et aux pesticides, les patrouilleurs ont mesuré l’épaisseur de sol fertile sur les terrains de nouveaux quartiers résidentiels. La moyenne observée, soit 10 cm (4 po) de terre, expliquerait cette difficulté. Ainsi, une épaisseur de sol fertile plus importante serait encouragée pour obtenir une pelouse saine et écologique. Enfin, pour saluer les efforts des propriétaires entretenant leur pelouse de façon durable et exemplaire, les patrouilleurs leur ont remis des affichettes « Écopelouse ».

La patrouille verte sera de retour dès le mois de mai pour poursuivre son mandat d’éducation et de sensibilisation auprès de la population sherbrookoise.

Comments are closed here.