Bilan des activités de la patrouille verte pour l’année 2015

La Ville de Sherbrooke a présenté aux élus un bilan positif des activités de la patrouille verte, réalisées entre le 19 mai et le 12 août. Cette patrouille, composée de six étudiants supervisés par une coordonnatrice stagiaire à la maîtrise en environnement, avait pour mission de mener différents mandats liés aux matières résiduelles et à la préservation de l’environnement.

« La présence de la patrouille verte nous permet, chaque été, de rejoindre directement un grand nombre de citoyens, enfants et adultes, dans les écoles, les parcs ou les domiciles, et ainsi de rappeler ou d’enseigner les bonnes pratiques environnementales », a indiqué Mme Christine Ouellet, conseillère municipale et présidente du comité de l’environnement de la Ville de Sherbrooke.

Cette année, plus de 6 000 interventions ont été menées sur le territoire. En ce qui concerne la préservation de l’environnement, les patrouilleurs se sont principalement concentrés sur la nouvelle règlementation portant sur les pesticides, l’entretien écologique des pelouses, la remise à l’état naturel des rives et l’utilisation extérieure de l’eau potable. Une animation scolaire portant sur l’impact des eaux de ruissellement a été particulièrement appréciée par les élèves et les enseignants du primaire.

En ce qui concerne la gestion des matières résiduelles, la patrouille verte a sensibilisé les citoyens sur les matières acceptées et refusées dans les bacs roulants et lors des collectes spéciales du bois et des encombrants.

Enfin, les patrouilleurs ont participé aux deux grands projets-pilote que mène actuellement la Division de l’environnement. Il s’agit de la collecte des matières organiques dans le secteur du stationnement la Grenouillère et du contrôle des espèces aquatiques envahissantes dans le lac Magog. Le premier projet visait à réduire les odeurs et évaluer la faisabilité d’une collecte des matières organiques dans les commerces du secteur du stationnement de la Grenouillère. Le second projet vise à sensibiliser les utilisateurs d’embarcations nautiques du lac Magog à inspecter visuellement leur embarcation afin d’éviter l’introduction d’espèces aquatiques envahissantes dans le plan d’eau. Les résultats de ces deux projets pilotes seront connus ultérieurement.

Comments are closed here.