BILAN PROVISOIRE DES GRANDS TRAVAUX ROUTIERS, D’AQUEDUC ET D’ÉGOUTS

Depuis 2010, plusieurs grands travaux d’infrastructures ont pu être réalisés sur le territoire de la Ville de Sherbrooke afin d’améliorer les services à la population. Ces travaux ont notamment été rendus possibles grâce au Programme de transfert d’une partie de la taxe sur l’essence (TECQ) et au Programme Fonds Chantier Canada-Québec (FCCQ).

Mieux encore, il appert que, globalement, ces travaux d’envergure ont pu être accomplis dans le respect des enveloppes prévues par ces différents programmes de subvention auxquelles s’ajoute, évidemment, une contribution financière de la Ville de Sherbrooke.

La mise aux normes des infrastructures de production d’eau potable ainsi que de celle de la station d’épuration principale de Sherbrooke, de même que la réfection de plusieurs tronçons des réseaux d’aqueduc et d’égouts représentent un investissement de l’ordre de 60 M$.

Par ailleurs, les travaux de réfection majeurs de chaussées, de 31 tronçons routiers répartis sur le territoire, ont permis d’améliorer de façon significative l’état des réseaux artériel et local. Ces travaux ont nécessité un investissement de quelque 20 M$.

Une gestion serrée des enveloppes budgétaires allouées pour cette cédule (4.06) d’investissement a permis de dégager une enveloppe résiduelle qui permettra au conseil municipal de procéder, en 2013, à la réfection de trois tronçons routiers supplémentaires non projetés initialement.

Voilà, globalement, ce que révèle un bilan au 31 mars 2013, déposé le lundi 6 mai 2013 au conseil municipal par le Service des infrastructures urbaines et de l’environnement.

Comments are closed here.