Brigadier scolaire : le conseil municipal tient compte des spécificités des différents milieux

Le conseil municipal de la Ville de Sherbrooke tient compte des spécificités des différents milieux, ce qui l’amène à conserver un brigadier scolaire à l’intersection des rues des Jardins-Fleuris et des Jonquilles, dans l’arrondissement de Fleurimont.

Le 1er juin 2015, le conseil municipal avait accepté le retrait des brigadiers à quatre intersections. Des réaménagements ont été effectués pour sécuriser chacune des intersections ciblées et une importante campagne de sensibilisation a été menée. Les brigadiers ont ensuite été graduellement retirés, et ce, dans le respect des particularités de chaque milieu, à l’intersection des rues Allard et du Chalumeau (école de la Samare), Normand et Raby (école Desranleau) ainsi qu’à l’intersection du boulevard des Vétérans et de la rue Viel (école Beaulieu).

Quant à l’intersection des rues des Jardins-Fleuris et des Jonquilles, les enfants et les automobilistes qui empruntent cette intersection ont encore des comportements jugés non sécuritaires. De plus, bon nombre de résidents du secteur déménagent fréquemment, si bien que les interventions dans ce milieu doivent être sans cesse répétées.

Pour des raisons de sécurité, le conseil municipal a donc décidé de maintenir le brigadier scolaire à l’intersection des rues des Jardins-Fleuris et des Jonquilles. « La sécurité de nos enfants est un sujet de la plus haute importance. Nous ne ferons aucun compromis sur cette question », affirme le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny.

Aucun commentaire
Partager
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.