Budget 2018 : gel de taxes pour la Ville de Sherbrooke

Le conseil municipal de Sherbrooke a déposé son budget 2018 qui ne comporte aucune hausse de taxes foncières pour les contribuables. Au chapitre des services d’aqueduc et d’assainissement, la tarification du service d’eau potable sera réduite de 4,30 $ tandis que celle de l’assainissement des eaux sera majorée de 3,70 $. La tarification pour la vidange des fosses septiques passera de 71,15 $ à 65,85 $, en baisse de 5,30 $.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les contribuables et je remercie l’ensemble du conseil municipal d’avoir réussi ce tour de force en travaillant dans un esprit de collaboration et de compréhension », a indiqué le maire Steve Lussier.

Le budget municipal 2018 est de l’ordre de 300 281 400 $, en hausse de 3 % par rapport au budget 2017.

Un contrôle de la croissance des dépenses

Le maire Lussier a expliqué que les membres du conseil avaient dû faire des choix difficiles pour en arriver à un gel des taxes en 2018. « Nous avons réussi à limiter la hausse des besoins additionnels pour faire face à la croissance en n’acceptant que 20 % des demandes soumises et en s’appropriant une somme additionnelle de 453 000 $ provenant de nos surplus accumulés, montant compensé par une somme équivalente à la réduction de la contribution municipale à la Société de transport de Sherbrooke en 2017. De plus, nous prévoyons des réductions de dépenses d’un million de dollars du plan d’optimisation », a expliqué le maire.

De plus, des revenus anticipés de 9 M$ supérieurs à 2017 ont également permis d’en arriver à un gel de taxes. Par exemple, la contribution d’Hydro-Sherbrooke sera augmentée de 1,4 M$, les revenus additionnels de 2 M$ liés à l’augmentation de la valeur du parc immobilier et la vente de terrains industriels devrait rapporter 2,2 M$ supplémentaires.

Plusieurs programmes reconduits

Tout en contrôlant ses dépenses, Sherbrooke a maintenu sa contribution financière à plusieurs organismes et programmes tels le Fonds de soutien aux commerces de proximité, AccèsLogis ou encore le programme d’aide à la rénovation des façades et des locaux commerciaux.

Des investissements ont également été nécessaires pour l’élaboration d’un plan de la zone agricole (50 000 $) et pour un programme luttant contre l’agrile du frêne (200 000 $). De plus, une somme de 60 000 $ a été dégagée pour poursuivre le programme d’analyse des zones possiblement touchées par des glissements de terrain.

Plus de 40 M$ pour maintenir les actifs

La Ville de Sherbrooke prévoit également des investissements de 40,3 M$ pour maintenir ses actifs, dont 13,3 M$ iront à la réfection des chaussées. Plus de 9 M$ seront consacrés aux infrastructures souterraines alors que près de 6,7 M$ iront aux radiocommunications et aux technologies de l’information.

L’entretien des bâtiments et le remplacement de plusieurs véhicules nécessiteront un montant de 7,2 M$ tandis que 2,5 M$ iront aux infrastructures des parcs.

Plus de 38 M$ pour poursuivre le développement de la ville

Le conseil municipal, conscient de la nécessité de revitaliser le centre-ville, a annoncé qu’une demande de règlement d’emprunt de l’ordre de 26 M$ serait acheminée à Québec afin d’appuyer une relance si une entente intervient avec le consortium d’investisseurs déjà connu dans le cadre du projet Well inc.

À ce montant s’ajoutent plusieurs investissements importants comme, en sécurité publique, la construction d’une nouvelle caserne de pompiers permanents dans l’arrondissement de Lennoxville (4,2 M$) ou encore, en développement urbain, un montant de 6,7 M$ destiné à la planification de la phase trois du boulevard René-Lévesque, la participation de la Ville dans des projets d’ouverture de rues résidentielles et industrielles et la mise en valeur des terrains industriels. Enfin, Sherbrooke investira 380 000 $ dans son développement touristique.

En conclusion

« Le conseil municipal s’est engagé à présenter un gel de taxes tout en ne diminuant pas les services aux citoyens et en poursuivant les programmes d’aide aux organismes économiques et communautaires. Nous regardons l’avenir avec optimisme et nous avons des plans pour attirer chez nous de nouveaux projets et de nouvelles entreprises », a conclu le maire Lussier.

Tous les détails du budget 2018 sont disponibles à l’adresse sherbrooke.ca/budget.

Aucun commentaire
Partager
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.