Des oeuvres murales pour embellir la piste multifonctionnelle du carrefour giratoire double à l’intersection des boulevards Industriel et de Portland

Le comité tags et graffitis de la Ville de Sherbrooke est fier d’annoncer que plusieurs œuvres murales seront réalisées au cours des prochains jours à l’intersection du boulevard Industriel et du prolongement du boulevard de Portland. Ces graffitis légaux verront le jour sur les parois de béton qui encadrent la piste multifonctionnelle située sous le nouveau carrefour giratoire double.

Au total, huit sections de structures de béton, sur une possibilité de quatorze, seront ainsi égayées par des artistes ou des collectifs provenant majoritairement de Sherbrooke. Les artistes graffiteurs Ultra Nan, Arnold Vincent, Boris Biberdzic, William Marceau-Briggs, Dominic Lessard, Nicolas Lareau, Raphaël Alin, Olivier Trottier, Jessica Chabot et Samuel Beaubien concevront leurs œuvres à compter du 30 juin prochain. La piste multifonctionnelle sera fermée durant la conception artistique. Celle-ci pourrait s’échelonner jusqu’au 15 juillet prochain, selon les conditions météorologiques.

« Les projets qui prendront vie au cours des prochains jours sont très originaux et intéressants. J’ai vraiment hâte de voir le résultat final! Les utilisateurs de la piste multifonctionnelle seront assurément éblouis par le talent des artistes graffiteurs d’ici », mentionne Mme Chantal L’Espérance, conseillère municipale et présidente du comité tags et graffitis.

Rappelons que, le printemps dernier, le comité avait invité les artistes et les organismes intéressés à soumettre leurs projets d’œuvres d’art urbain autour du thème « Sherbrooke vert l’avenir », faisant ainsi un clin d’œil à l’importance du transport durable dans la trame urbaine de la municipalité. Les projets sélectionnés parlent, entre autres, de saines habitudes de vie, d’agriculture, de la construction du bonheur et de tapisserie végétale.

Les membres du comité tags et graffitis invitent déjà les artistes graffiteurs à réfléchir à leurs esquisses, alors qu’un nouvel appel de candidatures pour habiller les six autres sections de structure de béton aura lieu à la fin de la saison estivale.

D’autres projets de graffitis à venir sur le territoire sherbrookois

Le comité a également donné son aval à quatre autres projets provenant d’arrondissements. Des ateliers d’initiation aux graffitis auront lieu dans les arrondissements de Fleurimont, lors de la fête du voisinage au parc Debonair le 20 août, et du Mont-Bellevue, alors qu’il y aura une fête des familles au parc du Mont-Bellevue le 25 septembre. Des activités de graffitis se sont aussi tenues lors des festivités de la fête nationale du Québec, la semaine dernière, dans les arrondissements de Brompton et de Jacques-Cartier. C’est sans omettre que lors du Festival de rue qui aura lieu en août prochain dans l’arrondissement de Lennoxville, un artiste graffiteur sera sur place pour réaliser une œuvre et offrir un atelier de sensibilisation et d’apprentissage des techniques de l’art du graffiti.

Sept projets d’artistes graffiteurs verront également le jour d’ici la fin de l’année, dont « Splash ton mur », organisé par la maison des jeunes Azimut Nord, ainsi que le troisième « Happening d’art urbain », qui aura lieu sur la rue Wellington Sud du 16 au 31 juillet prochain, qui offrira une prestation d’art urbain devant public avec animation.

Le festival d’art urbain « Amalgam » se déroulera quant à lui pour une cinquième fois cet été, durant l’événement « Bouffe ton centro ». Le projet « L’art t’appelle! », qui consiste à peindre sur des pelles de chenillettes à trottoir, sera aussi de retour en septembre prochain. À noter également, en rafale, le projet « Le spot des jeunes » qui consiste à repeindre le tunnel qui relie le parc Dufresne au parc Camirand, celui de murale de la façade du Partage St-François et le projet « Mamie Graffitis » qui permettra de créer une œuvre permanente sur un mur extérieur de la Résidence Murray, et ce, en collaboration avec des jeunes graffiteurs professionnels et une dizaine de personnes âgées de la résidence.

Il faut savoir que le comité tags et graffitis a été créé en 2011 afin d’encourager le graffiti légal et, par le fait même, d’embellir certains secteurs de Sherbrooke tout en améliorant la vie de quartier. Par ce programme, la Ville désire mettre de l’avant l’art urbain, inciter au respect des biens publics et ainsi diminuer les méfaits. « Depuis la création du comité, nous avons constaté une baisse du nombre de plaintes liées aux tags et aux graffitis. Nous retrouvons aussi moins de tags et de graffitis sur les bâtiments municipaux. C’est donc dire que nos efforts portent fruit », affirme la capitaine Guylaine Perron, de la Division de la sécurité des milieux du Service de police de Sherbrooke.

Toute personne qui désire obtenir plus d’information sur le comité tags et graffitis et sur les divers événements à venir au courant de l’année 2016 n’a qu’à consulter le site Web de la Ville de Sherbrooke à sherbrooke.ca/graffitis.

Aucun commentaire
Partager
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.