La campagne « Je porte mon casque à vélo » reçoit un prix

La campagne de sensibilisation du port du casque à vélo pour le moins de 18 ans à Sherbrooke reçoit un prix Bons coups de l’Association québécoise d’établissements de santé et de services sociaux (AQESSS).

Un casque de vélo correctement ajusté évite à la tête d’absorber la force de l’impact d’un accident ou d’une chute, ce qui peut réduire jusqu’à 85 % le risque de traumatisme crânien et cérébral grave.

C’est en ayant ce fait en tête qu’a été mis en œuvre un projet visant la promotion et la prévention de la santé chez les jeunes cyclistes. L’objectif de la campagne était de diminuer, voire enrayer, les traumatismes crâniens graves causés par des accidents à vélo chez les jeunes.

Lors de cette campagne, plus de 600 casques de vélos ont été distribués aux enfants de milieu défavorisé grâce à la Fondation du CHUS.

Des résultats inespérés
Les actions mises de l’avant pour promouvoir la sécurité a vélo ont donné des résultats inespérés:

Pendant l’été 2010, l’urgence du CHUS n’a reçu aucun enfant présentant un trauma crânien sévère.

Le port du casque de vélo a nettement augmenté entre 2008 et 2011 passant :

  • de 67 % à 83,9 % chez les moins de 5 ans;
  • de 43 % à 87 % chez les 5-9 ans;
  • de 32 % à 92 % chez les 10-15 ans;
  • de 28 % à 57 % chez les 16-18 ans.

Source : CHUS

Comments are closed here.