La campagne « Sherbrooke à vélo » reprend du service!

Dans le cadre du mois du vélo, la Ville de Sherbrooke, en collaboration avec Sherbrooke, ville en santé et le Conseil régional de l’environnement de l’Estrie, reprend la campagne « Sherbrooke à vélo » qui a pour objectif de favoriser une bonne cohabitation entre les automobilistes et les cyclistes.

Cette année, l’accent sera mis sur les jeunes de 17 à 24 ans qui composent la clientèle la plus à risque pour les traumatismes crâniens selon une récente étude comparative, entre les huit plus grandes villes du Québec, sur les incidences des blessures et des décès à vélo, menée par le Dr Claude Cyr, pédiatre au CIUSSS de l’Estrie – CHUS et professeur titulaire au département de pédiatrie à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke.

« Depuis 2011, la Ville de Sherbrooke profite du mois de mai pour lancer une campagne de sensibilisation sur la cohabitation routière et sur le port du casque obligatoire pour les moins de 18 ans. L’étude du Dr Cyr nous démontre que nous avons eu raison de le faire et qu’il importe de poursuivre sur la même voie avec des concepts ludiques qui rappellent aux gens les bonnes pratiques à adopter », indique M. Marc Denault, président du comité de la sécurité publique.

C’est sous la forme d’équations que seront présentés les messages de sécurité. La population croisera donc des conseils comme :

  • Le vélo + port du casque = bonne action
  • Le vélo + marge de sécurité d’un mètre = bonne action
  • Le vélo + le port d’écouteurs sur les oreilles = infraction
  • Le vélo + rouler sur le trottoir = infraction

La campagne reprend aussi quelques outils très appréciés l’an dernier comme la carte interactive des pistes cyclables et le questionnaire « Testez vos connaissances ». Pour plus d’information sur la campagne, consultez sherbrooke.ca/velo.

Aucun commentaire
Partager
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.