La réforme de la gouvernance et des arrondissements est en marche

Le conseil municipal de la Ville de Sherbrooke a adopté, lors de sa séance régulière, le nouvel organigramme et les conditions d’intégration du personnel concernant la réorganisation de la gestion des loisirs et des services aux citoyens. Premier volet de la réforme de la gouvernance et des arrondissements, adoptée en mars 2014 par les élus de Sherbrooke, cette réorganisation administrative touchera le Service des sports, de la culture et de la vie communautaire et les directions des six arrondissements. Le deuxième volet touchant la Division des parcs et des espaces verts sera connu en mars. Quant au dernier volet, portant sur la gouvernance et les arrondissements, il sera précisé par une décision attendue du gouvernement du Québec. Cette réorganisation du domaine des loisirs et des services de proximité permettra une plus grande agilité organisationnelle en réponse aux besoins nombreux et diversifiés de la population ainsi qu’un accompagnement plus soutenu aux initiatives des bénévoles et des organismes du milieu. Les changements organisationnels modifieront notamment le rôle des six bureaux d’arrondissement qui deviendront des « bureaux de services aux citoyens ». Le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, a rappelé que cette

réorganisation s’inscrivait dans une démarche de réduction de l’appareil municipal. « Il s’agit d’un engagement important et d’autres actions semblables seront annoncées au cours des prochains mois », a-il-indiqué. Cette opération permettra de regrouper les ressources professionnelles de la Ville de Sherbrooke tout en renforçant les interventions de proximité. Les pratiques en gestion (Lean Management) ont guidé la réorganisation de manière à renforcer une gestion transversale en regroupant les ressources et ce, dans le but d’implanter une culture d’amélioration en continue. Par exemple, le Service de l’entretien et de la voirie (SEV) regroupera désormais toutes les activités d’entretien des parcs, d’entretien et d’opération des centres récréatifs, des arénas, des infrastructures et des équipements qui, auparavant, étaient gérées par plusieurs entités administratives. Un plan de communication sera mis en œuvre pour permettre à tous les organismes, associations ou citoyens des différents arrondissements d’être informés de ces changements administratifs. Cette première réorganisation majeure permettra à la Ville de Sherbrooke d’économiser 1,2 M$ annuellement, ce qui se traduira par l’abolition de 14 postes en 2015. Les employés concernés, ainsi que leurs syndicats, ont été rencontrés au cours des dernières semaines et des mesures d’accompagnement ont été mises sur pied pour venir en aide aux fonctionnaires qui seront relocalisés. La Ville de Sherbrooke se donne jusqu’au 1er juin prochain pour la mise en place de cette nouvelle structure. Il est à noter que cette réforme n’entraînera aucune mise à pied au sein du personnel de la municipalité.

Comments are closed here.