La région se mobilise pour assurer l’avenir de l’Observatoire du Mont-Mégantic

Le maire de Montréal a joint sa voix aux élus de la région afin de réclamer des chefs de parti fédéral qu’ils s’engagent dès maintenant à soutenir financièrement l’Observatoire du Mont-Mégantic pour un montant de 2,5 M$ pour 5 ans.

Présent pour appuyer la démarche des trois MRC, le maire de Montréal, Denis Coderre, a expliqué l’importance, au niveau national, des recherches scientifiques menées par les chercheurs de l’université de Montréal à l’observatoire. « J’appuie mes collègues dans leur démarche de demander aux partis fédéraux de s’engager dans cette campagne électorale de financer à long terme l’Observatoire du Mont-Mégantic. En nous unissant et en travaillant dans la même direction, nous pouvons avoir un impact. L’Observatoire du Mont-Mégantic est un atout scientifique et touristique pour tout le Québec et on doit prendre les moyens de le pérenniser », a déclaré le maire de Montréal.

À son tour, Mme Marielle Fecteau, préfet de la MRC du Granit a souligné que, d’un point de vue technologique, l’OMM dispose d’un parc instrumental « des plus polyvalents et des plus modernes ». Elle a aussi insisté sur les conséquences dramatiques qu’aurait sa fermeture» : « L’apport en recherche et en développement scientifique de l’Observatoire est reconnu mondialement et il est un attrait convoité par les scientifiques et les étudiants », a-t-elle dit.

Pour sa part, le préfet suppléant de la MRC du Haut-Saint-François, M. Robert Roy, a souligné que, « d’un point de vue économique, l’Observatoire du Mont-Mégantic est le pilier d’une stratégie de développement régional » qui attire environ 20 000 visiteurs par année. M. Roy a exprimé sa déception de voir l’OMM confronté depuis plusieurs années à une fermeture imminente.

Finalement, le maire de Sherbrooke et préfet de la MRC du même nom a rappelé les efforts de la Ville pour réduire la pollution lumineuse, de concert avec l’OMM, et les résultats positifs ayant mené à leur reconnaissance de première Réserve de ciel étoilé au monde. M. Sévigny a rappelé l’importance de l’Observatoire dans les trois MRC et pour la Ville de Montréal. Il a conclu que la Ville de Sherbrooke « continuera de poser des gestes et de soutenir les actions nécessaires à sa préservation et à son rayonnement ».

Les élus exigent un engagement clair de la part des chefs de parti d’ici le scrutin du 19 octobre.

Comments are closed here.