La Table des MRC de l’Estrie annonce une contribution financière pour les infrastructures de l’aéroport de Sherbrooke

Le président de la Table des MRC de l’Estrie (TME) et préfet de la MRC des Sources, M. Hugues Grimard, le préfet de la MRC du Haut-Saint-François, M. Robert G. Roy, ainsi que le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, ont annoncé une contribution de 500 000 $ pour la mise à niveau de certaines infrastructures de l’aéroport de Sherbrooke.

Cette somme provient de la liquidation des surplus de la Conférence régionale des élus de l’Estrie (CRÉ de l’Estrie), au terme de la dissolution de l’organisme en 2015. Rappelons que le comité de transition, formé d’élus de toute la région de l’Estrie, a souhaité réserver cette part importante pour signifier l’importance d’une infrastructure aéroportuaire régionale.

« Nous sommes fiers de contribuer collectivement à ce grand projet régional qu’est le développement de l’aéroport de Sherbrooke. Il s’agit d’un outil essentiel pour la croissance économique de la grande région de l’Estrie », a indiqué le président de la TME, M. Hugues Grimard, tout en rappelant la position consensuelle des maires régionaux autour du projet de l’aéroport.

Pour le préfet de la MRC du Haut-Saint-François, les retombées économiques de pouvoir compter sur un aéroport fonctionnel seront bénéfiques pour toutes les municipalités environnantes. « L’investissement dans les infrastructures de l’aéroport démontre l’appui et la priorité qu’accordent les élus de la région à cet outil de développement économique régional qui permettra, éventuellement, de dynamiser les liens d’affaires et touristiques de l’ensemble de l’Estrie », a déclaré M. Robert G. Roy.

De son côté, le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, s’est réjoui de cet appui important. « Les travaux nécessaires à l’aéroport impliquent notamment l’aménagement d’une aire de dégivrage et la mise à niveau des infrastructures d’eau potable et d’eaux usées. Le jour où nous pourrons accueillir des vols commerciaux, nous serons prêts », a-t-il déclaré.

La région immédiate de Sherbrooke offre un potentiel de près de 300 000 personnes dans un rayon d’une heure de route de l’aéroport. La Ville de Sherbrooke y investira 1 M$ en 2017-2018 et l’objectif demeure de relier les passagers de l’Estrie par le biais d’un aéroport-pivot leur permettant de connecter sur des vols nationaux et internationaux.

Pour tout savoir sur le développement de l’aéroport de Sherbrooke, consultez sherbrooke.ca/dossieraeroport.

La TME est constituée de l’ensemble des MRC de l’Estrie, à savoir les MRC de Coaticook, du Granit, du Haut-Saint-François, de Memphrémagog, des Sources, du Val-Saint-François et de Sherbrooke.

Un commentaire
Partager
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.