La Ville de Sherbrooke adopte son plan d’action de la Politique du patrimoine culturel

Le conseil municipal a adopté, en séance régulière, un plan d’action de la Politique du patrimoine culturel de Sherbrooke qui, dans un horizon de dix ans, répondra à la mission de la Ville de préserver et de mettre en valeur les différentes composantes du patrimoine sherbrookois.

« Nous avons en main un plan d’action dans lequel nous avons mis énormément de passion dans la recherche de moyens pour préserver notre patrimoine culturel. Nous avons maintenant des lignes directrices qui guideront nos services », précise M. Pierre Tardif, président du comité de la culture de la Ville de Sherbrooke.

Quatre principes directeurs balisent les interventions proposées, soit :

  1. Le patrimoine culturel est un apport au développement durable du territoire, au bénéfice de la collectivité.
  2. La Ville est responsable de préserver et de mettre en valeur ses propriétés immobilières et mobilières.
  3. L’implication citoyenne est essentielle à la connaissance et à la mise en valeur du patrimoine culturel.
  4. Le patrimoine culturel requiert des partenariats novateurs et convergents.

Pour sa part, la présidente du comité consultatif d’urbanisme, Mme Nicole Bergeron, estime que « le patrimoine culturel de Sherbrooke est une grande richesse, c’est pourquoi ce plan d’action se veut un guide qui permettra à la Ville d’encourager les initiatives du milieu, notamment en matière de préservation du patrimoine bâti ».

Rappelons que pour arriver à la présentation de ce plan d’action, la Ville de Sherbrooke avait commandé deux rapports d’experts, le premier de la part de Louise Brunelle-Lavoie, en septembre 2009, intitulé Pour une politique municipale du patrimoine, et le second de la part de la Société d’histoire de Sherbrooke, en octobre 2010, intitulé Synthèse historique de l’occupation du territoire actuel de la ville de Sherbrooke et recensement des éléments patrimoniaux. Ces études avaient mené à l’élaboration de la Politique du patrimoine culturel de Sherbrooke, en juillet 2013, après deux consultations publiques tenues en mai 2012 et en février 2013.

Ce plan d’action constitue un cadre de référence attendu, qui sera appliqué en fonction des ressources financières, matérielles et humaines disponibles au cours de la prochaine décennie. Il a été préparé par le Service des sports, de la culture et de la vie communautaire et le Service de la planification et du développement urbain, en collaboration avec Mme Hélène Laperrière, consultante et chargée de projet.

Comments are closed here.