La Ville de Sherbrooke adopte une Politique d’aménagement des bassins de rétention pour les eaux pluviales

La Ville de Sherbrooke se dote d’une nouvelle politique permettant de favoriser l’intégration urbaine des bassins de rétention d’eaux pluviales dans leur secteur d’implantation. La Politique d’aménagement des bassins de rétention des eaux pluviales a pour objectif de doter la Ville d’ouvrages techniques à ciel ouvert qui soient également des lieux d’approbation et d’appréciation pour les citoyennes et les citoyens.

Le territoire sherbrookois compte une soixantaine de bassins de rétention qui répondent à des besoins techniques de contrôle des eaux de pluie en milieu urbain. Leur nombre augmentera au cours des prochaines années en raison de nouveaux projets de développement résidentiels et commerciaux. Ladite politique encadrera ainsi la construction de ces nouveaux bassins en précisant des spécifications techniques et les exigences sur leur aménagement et leur intégration dans le milieu.

Cette politique, rédigée en partenariat avec le Service de la planification urbaine et du développement durable, celui de l’entretien et de la voirie, ainsi que le Service des infrastructures urbaines,  favorise l’implantation des bassins à l’intérieur des parcs et des espaces verts, lorsque possible. Par cette configuration, les bassins deviendront partie prenante de l’environnement, alors qu’ils seront de formes organiques, comprenant des pentes douces et végétalisées. Le document précise que la présence de clôtures sera minimisée ou évitée.

Les spécifications et les exigences comprises dans la Politique d’aménagement des bassins de rétention des eaux pluviales deviennent des composantes d’ententes futures entre la Ville et un promoteur lors d’un projet de développement nécessitant de nouvelles infrastructures municipales, et ce, en vertu du Règlement numéro 34 sur les ententes relatives à des travaux municipaux.

Il est possible de consulter cette politique sur le site Web de la Ville de Sherbrooke à sherbrooke.ca/politiques.

Comments are closed here.