La Ville de Sherbrooke dégage une marge de manoeuvre supplémentaire de 2,4 M$

Le conseil municipal de la Ville de Sherbrooke a pris connaissance des états financiers de la municipalité pour l’année 2015. Le rapport déposé par le Service des finances indique une marge de manœuvre supplémentaire de 2,4 M$. Cette marge de manœuvre tient compte d’un montant de 7,3 M$ déjà prévu pour équilibrer le budget de 2017, d’un montant de 1 M$ pour renflouer la réserve pour l’auto-assurance des biens municipaux et, enfin, de 1,3 M$ pour compenser la fermeture d’un site d’enfouissement en vertu d’une nouvelle directive comptable.

Avant ces affectations, le surplus total de la Ville de Sherbrooke s’élève à 12 M$ et provient de revenus supplémentaires sur les tenant lieu de taxes (1,4 M$), sur les revenus de transferts (2,2 M$), sur les droits de mutation (1 M$) et d’une contribution moindre d’Hydro-Sherbrooke de l’ordre de 400 000 $. Des économies ont également été réalisées sur les frais de financement (1,6 M$), sur les honoraires professionnels (0,8 M$) ainsi que sur divers éléments des opérations municipales, dont le plan d’optimisation, qui ont également permis une économie de l’ordre de 5,4 M$.

Cette marge de manœuvre de 2,4 M$ sera ajoutée à un surplus accumulé (avant les résultats de 2015) de 7,2 M$ portant ainsi la réserve actuelle à 9,6 M$, ce qui représente environ 2,3 % du budget 2016 de la Ville de Sherbrooke. Il s’agit d’une provision raisonnable pour faire face aux divers imprévus.

Comments are closed here.