La Ville de Sherbrooke demande la mise en oeuvre rapide des recommandations du rapport Perrault

Au cours des derniers jours, les membres du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke ont pris connaissance du rapport du groupe de travail sur la simplification des redditions de comptes des municipalités au gouvernement.

Le groupe de travail, présidé par Jean Perrault, ex-maire de Sherbrooke (1994-2009) et ancien président de l’Union des municipalités du Québec, émet 44 recommandations afin d’alléger la très lourde charge humaine et financière associée à la multitude de lois, de règlements, d’approbations, de directives administratives, de rapports et de diverses contraintes imposées par Québec aux municipalités.

À la suite de l’étude de ces recommandations, la Ville de Sherbrooke demande au gouvernement du Québec de mettre en œuvre le plus rapidement possible l’ensemble des recommandations présentées dans le rapport Perrault.

« Au total, ce sont 2,5 millions d’heures par année qui sont consacrées par les employés municipaux pour faire le suivi des multiples exigences du gouvernement du Québec. À Sherbrooke, cela représente 31 120 heures par année, soit l’équivalent de 18 postes à temps complet. Le poids financier et humain de ce grand nombre de contraintes est absolument colossal. C’est pourquoi nous sommes très satisfaits du rapport de Jean Perrault. Il était temps que quelqu’un se penche sérieusement sur les processus de reddition de comptes qui s’alourdissent d’année en année en grugeant temps et argent aux municipalités » conclut Bernard Sévigny, maire de la Ville de Sherbrooke.

Comments are closed here.