La Ville de Sherbrooke désire conserver le statut bilingue de l’Arrondissement de Lennoxville

Lors de sa dernière séance, le conseil municipal a décidé d’appuyer l’Arrondissement de Lennoxville dans son désir de conserver son statut bilingue.

Cette décision fait suite au projet de loi 14 : Loi modifiant la Charte de la langue française, la Charte des droits et libertés et de la personne et d’autres dispositions législatives qui pourrait retirer à une municipalité ou à un arrondissement son statut bilingue.

Cette décision d’appuyer l’Arrondissement de Lennoxville a été prise en raison du fort pourcentage d’anglophones qui compose sa population et du désir de cette communauté de conserver son statut bilingue. Tout comme l’Union des municipalités du Québec, la Ville de Sherbrooke souhaite conserver cette paix linguistique qui habite les municipalités composées de membres francophones et anglophones, et ce, dans le respect du principe d’autonomie municipale.

La Ville de Sherbrooke demande donc à l’Assemblée nationale de reconnaître que seule une résolution du conseil de l’arrondissement concerné puisse demander le retrait de son statut bilingue.

Comments are closed here.