La Ville de Sherbrooke dévoile les noms des lauréates et des lauréats

La Ville de Sherbrooke est heureuse de dévoiler les noms des lauréates et des lauréats du tout premier concours d’écriture des arrondissements, qui s’est tenu de la fin du mois de février jusqu’au 31 mai 2013.

Ce concours visait à mettre en valeur, par l’écriture de textes de tous genres littéraires, des lieux emblématiques prédéterminés pour chacun des six arrondissements de la ville de Sherbrooke : le domaine Howard, le parc Victoria, la rue Queen, entre les rues College et Academy, les châteaux d’eau, le parc du Mont-Bellevue et le sanctuaire de Beauvoir.
Ainsi, lors de la séance du conseil municipal, les prix, soit six chèques de 1000 $, ont été remis aux personnes suivantes, dont les textes ont été sélectionnés :

– Mme Josianne Castonguay (arr. de Brompton).

– Mme Pierrette Denault (arr. de Fleurimont).

– Mme Kiev Renaud (arr. de Jacques-Cartier).

– Mme Jacinthe Bélisle (arr. de Lennoxville).

– M. Marc-André Dufour-Labbé (arr. du Mont-Bellevue).

– M. Michaël Blais (arr. de Rock Forest—Saint-Élie—Deauville).

La Ville de Sherbrooke tient à féliciter les personnes gagnantes. Elle remercie également toutes celles qui ont soumis leur création à ce concours d’écriture, pour lequel on a noté tout près d’une centaine de textes mis en candidature.

« Ce concours nous a permis de constater à quel point les participants ont su dépeindre avec exactitude, de façon originale et très souvent poignante, les particularités de leur milieu de vie » a indiqué le maire, Bernard Sévigny.
La Ville de Sherbrooke salue également l’apport des membres du jury et la grande collaboration de l’Association des auteures et auteurs de l’Estrie (AAAE), qui a contribué au succès de ce concours et a veillé à la conception d’un recueil des textes gagnants, intitulé Territoires imaginaires.
Mentionnons enfin que ce recueil sera lancé officiellement le 21 septembre prochain, à la salle du Parvis. Il sera alors en vente pour la somme de 10 $, auprès de l’AAAE, à leur stand du Salon du livre de l’Estrie ainsi qu’à la Biblairie GGC.

Comments are closed here.