La Ville de Sherbrooke inaugure la nouvelle porte d’entrée de la rue commerciale King Est

Le président de l’Arrondissement de Fleurimont, M. Louisda Brochu, représentant de la Ville de Sherbrooke en l’absence du maire, M. Bernard Sévigny, a inauguré la nouvelle porte d’entrée du secteur commercial de la rue King Est lors d’une conférence de presse.

Depuis juin 2012, la rue King Est a fait l’objet d’importants travaux de réfection entre les rues William-Ives et Murray. Ces travaux majeurs représentent un investissement de plus de 5,5 M$.

« Je remercie sincèrement les usagers de la route et les commerçants pour leur compréhension au cours des deux derniers étés. Leur patience a été pleinement récompensée », affirme M. Louisda Brochu, qui agit également comme président de Commerce Sherbrooke.

Pour marquer la fin de ces travaux d’envergure, qui s’inscrivent dans les efforts de revitalisation de la rue King Est entrepris depuis sept ans dans le cadre du projet Rues principales – arrondissement de Fleurimont, une imposante œuvre sculpturale a été mise en place à l’intersection des rues King Est, Papineau et Murray. Cette œuvre représentant un arbre a été réalisée par Mme Lucie Duval, une artiste de Bolton-Est.

« Cette magnifique œuvre se veut simple et emblématique. Inspirée du lieu, de l’histoire du quartier, de l’histoire en général et d’histoires individuelles, elle offrira plusieurs niveaux de réflexion. J’invite les citoyens à prendre un temps d’arrêt devant cette création inspirante », souligne Mme Diane Délisle, conseillère municipale et présidente du comité de la culture de la Ville de Sherbrooke.
La Ville de Sherbrooke a investi 63 000 $ pour la création de cet arbre métallique, qui a été sélectionné à l’unanimité par les membres d’un jury dans le cadre d’un concours d’art public, l’année dernière.
À PROPOS DES TRAVAUX

De juin à octobre 2012, des conduites souterraines d’aqueduc et d’égouts datant de plus de 90 ans ont été remplacées sous la rue King Est, entre les rues William-Ives (située entre les rues Saint-François et Bowen) et Murray. L’important chantier a permis à la Ville de Sherbrooke de procéder à une révision géométrique partielle de l’artère ainsi qu’à la réfection complète de la chaussée et des trottoirs.

Puis, de la mi-mai à la mi-juillet 2013, l’intersection des rues King Est, Murray et Papineau a fait l’objet de modifications géométriques globales. Les réseaux d’égouts et d’aqueduc ont aussi été modernisés et la chaussée et les trottoirs reconstruits. À cela s’ajoutent l’aménagement d’un ilot, pour marquer la porte d’entrée de la rue commerciale King Est, ainsi que de l’aménagement paysager entre les bâtiments et les rues.

À PROPOS DE L’ŒUVRE

L’œuvre d’art public, intitulée Mémoire vive, est un arbre en aluminium à cinq faces, évoquant à la fois l’enracinement et l’épanouissement, soulignant l’histoire du quartier et le patrimoine naturel. On y retrouve deux découpes, l’une avec des noms de rues anciens et actuels de l’arrondissement de Fleurimont, l’autre avec un motif de feuilles de frêne. L’œuvre s’élève à l’endroit où se trouvait un frêne d’Amérique, qui fut retiré pour permettre le réaménagement de l’intersection. Elle a une hauteur de 3,66 mètres (12 pieds) et une largeur de 3,27 mètres (11 pieds).

Comments are closed here.