La Ville de Sherbrooke lance son portail de données ouvertes

La Ville de Sherbrooke est fière de lancer son portail de données ouvertes, dans le cadre du Rendez-vous des TIC 2013 organisé par Sherbrooke Innopole.

Grâce à ce portail, la Ville donne accès à une multitude de données publiques, ce qui permettra aux internautes de créer des applications mobiles et de réaliser de nombreux développements sur le Web. Sherbrooke devient la quatrième grande ville du Québec et la première en Estrie à offrir un tel portail. 

« Les citoyens profiteront grandement de ce portail, explique le directeur du Service des technologies de l’information, M. Yves Seney. Des applications développées par des internautes à partir de nos données ouvertes seront notamment mises à la disposition des Sherbrookois. Je suis persuadé que des développements innovateurs émergeront de l’ouverture de nos données publiques. En démocratisant ainsi l’accès à l’information, la Ville favorise encore une fois la participation citoyenne. » 

Une dizaine de jeux de données sont disponibles sur le nouveau portail: les pistes cyclables, les segments de rues avec les intervalles d’adresses et les noms de rues, les sentiers pédestres, les aires aménagées, les principaux bâtiments de la Ville, les courbes de niveau, les limites des arrondissements, le périmètre urbain, les zones de glissement de terrain et les zones inondables. La liste des points d’accès public à Internet sans fil (ZAP) peut aussi être consultée.

Au cours des prochains mois, la Ville bonifiera grandement son portail en y ajoutant d’autres jeux de données municipales, dont les terrains sportifs et les arbres répertoriés sur le territoire sherbrookois. Commerce Sherbrooke et Destination Sherbrooke y partageront aussi des données, soit un répertoire des commerces et une liste d’événements.

La Ville de Sherbrooke souhaite que d’autres partenaires sherbrookois, tant publics que privés, offrent leurs données ouvertes sur son portail. La multiplication de données ainsi partagées permettra aux internautes de créer une plus grande variété d’applications mobiles, par exemple un calendrier de tous les événements se déroulant à Sherbrooke.

Une compétition devrait par ailleurs avoir lieu en 2014 à Sherbrooke dans le cadre de ce projet. Des professionnels devront développer une application Web à partir des données ouvertes du nouveau portail.

Comme c’est le cas dans plusieurs autres grandes villes à travers le monde, la réutilisation des données est encadrée par des normes reconnues internationalement et par une licence d’utilisation et de responsabilité pour ses utilisateurs. Les données ouvertes sont anonymes et les renseignements personnels sont protégés. 

Consultez le portail

Comments are closed here.