Le conseil donne son appui au projet de développement résidentiel du Boisé des Ruisseaux

Les membres du conseil municipal viennent de donner leur aval à un nouveau projet de développement résidentiel, le Boisé des Ruisseaux, situé dans le prolongement de la rue d’Irlande, au sud de la rue de l’Illinois, dans le secteur ouest du boulevard de l’Université.

Moyennant l’obtention d’un certificat d’autorisation du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), le promoteur Raymond Élias pourra donc procéder à l’aménagement de 25 lots (de 603 m2 à 2 430 m2) sur un terrain de 4,52 ha, où seules les habitations unifamiliales isolées seront permises.

Avant d’être accueilli favorablement par le comité consultatif d’urbanisme et adopté par le conseil municipal, le projet a cependant dû faire l’objet d’analyses, notamment écologiques, puisque le site convoité abrite différentes essences d’arbres ainsi qu’un cours d’eau et cinq milieux humides.

Or, en septembre dernier, la firme de génie-conseil Exp a conclu à la faible valeur écologique du ruisseau et des milieux humides, certifiant également qu’aucune espèce faunique menacée ou vulnérable n’avait été observée. De plus, malgré la présence de résineux et de feuillus, il appert que plusieurs arbres ne seront pas touchés par le développement.

Valorisation du projet

Le promoteur a accepté de libérer un lot de 1 441 m2 en compensation pour la destruction de milieux humides à l’intérieur d’une prucheraie, aspect du projet soumis à l’approbation du MDDELCC. De plus, bien qu’aucun terrain ne soit cédé pour fin de parc, et ce, en raison de la proximité du parc de voisinage Galt, la Ville pourra s’approprier une superficie de 16 356 m2 à l’est du projet domiciliaire, comme milieu naturel à protéger. Cette superficie correspond approximativement à 37 % du terrain du promoteur.

Conséquemment, cette décision permet non seulement de conserver la majorité des pruches, mais elle contribue également à l’agrandissement de l’espace vert d’une superficie de 35 ha acquis récemment dans le secteur de l’école du Touret, soit l’équivalent de 49 terrains de soccer olympiques!

Ce milieu naturel protégé contribuera ainsi à l’atteinte de l’objectif de la Ville de Sherbrooke de préserver 12 % de son territoire en milieux naturels, conformément au Schéma d’aménagement et de développement du territoire révisé, entré en vigueur en novembre dernier.

Comments are closed here.