Le drapeau gai flotte devant l’hôtel de ville de Sherbrooke

Dans un élan de solidarité et de fraternité envers la communauté gaie, lesbienne, bisexuelle et transgenre, plusieurs maires de villes du Québec ont fait hisser le drapeau arc-en-ciel devant leur hôtel de ville. À Sherbrooke, le maire, M. Bernard Sévigny, a emboîté le pas.

Ce geste se veut un signe de protestation envers la loi jugée homophobe de la Russie, pays hôte des Jeux olympiques, mais aussi un message clair prônant l’ouverture d’esprit et refusant toute discrimination.

Sherbrooke se veut une ville ouverte, inclusive et égalitaire où chaque citoyen peut se sentir libre d’être lui-même, ouvertement, sans craindre de ségrégation.

Le drapeau multicolore, symbole de paix et de diversité, flottera devant l’hôtel de ville pendant toute la durée des Jeux olympiques de Sotchi, soit jusqu’au 23 février.