Le maire de Sherbrooke demande au CRTC de permettre à CBC/Radio-Canada de maintenir les services analogiques

Le maire de Sherbrooke, monsieur Bernard Sévigny, a demandé officiellement au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes le maintien du signal analogique de CBC/Radio-Canada pour la population anglophone de Sherbrooke qui y a droit.

En effet, c’est avec inquiétude que le maire de Sherbrooke, monsieur Bernard Sévigny a réagi à la nouvelle selon laquelle le réseau anglais de Radio-Canada (CBC) s’apprête à interrompre la transmission du signal analogique à Sherbrooke le 31 août prochain. L’abandon du signal analogique et son remplacement par la télévision numérique signifie que les téléspectateurs anglophones de Sherbrooke devront s’abonner au câble ou à la télévision par satellite pour recevoir le signal de la télévision d’état chez eux. Selon le maire, le CRTC est en train de créer deux classes de citoyens. « Les téléspectateurs qui habitent dans une ville où CBC a un centre de production, comme à Montréal, continueront de recevoir le signal analogique, alors que les Sherbrookois de langue anglaise en seront privés »,  explique le maire de Sherbrooke.

« Il y a dans la décision du CRTC quelque chose qui ressemble à de la méconnaissance de notre ville, de son histoire, de sa culture et de l’apport de la communauté anglophone de Sherbrooke à son développement.  De plus, notre ville compte un arrondissement officiellement bilingue, celui de Lennoxville. Pour toutes ces raisons, il m’apparait impensable que l’accès gratuit à CBC/Radio Canada ne soit pas offert aux Sherbrookois et Sherbrookoises de langue anglaise » a soutenu Monsieur Sévigny.

À cet égard, rappelons que la Loi sur les radiodiffusions stipule que la programmation de CBC/Radio-Canada doit être offerte de la manière la plus adéquate et efficace. « Je comprends les enjeux technologiques liés au virage numérique. Il faut cependant éviter que les téléspectateurs anglophones de notre communauté fassent les frais de ce virage » a conclu le maire de Sherbrooke.

Comments are closed here.