Le plan d’optimisation se poursuit à la Ville de Sherbrooke, des économies réalisées à l’horticulture

Le conseil municipal de la Ville de Sherbrooke a pris connaissance, en comité plénier public, d’une analyse menée par la Division des parcs et des espaces verts portant sur son volet horticulture. L’exercice, mené par les employés de l’équipe horticole, a permis de réaliser une économie de 60 000 $ au budget d’opération 2015 et ainsi atteindre l’objectif fixé en début d’année.

Depuis le regroupement municipal de 2002, le nombre de plates-bandes à entretenir sur le territoire est passé de 300 à 967. L’atelier de type Kaisen menée par le groupe d’employés a permis d’identifier les critères servant à valider la pertinence de chacun de ces sites. Après avoir évalué la visibilité, le respect de l’espace par les citoyens, l’accessibilité et la localisation de chacun de ces sites, la Division des parcs et des espaces verts a recommandé au conseil municipal de transformer plus de 140 plates-bandes, retrancher plus d’une centaine de bacs à fleurs et jardinières et diminuer la production de plantes aux serres municipales de 130 000 à 115 000 annuellement. Avec l’abolition du service de fleuristerie aux serres municipales et l’abolition de deux postes saisonniers, il a été possible d’atteindre l’objectif d’économie de 60 000 $. Pour les années futures, les économies récurrentes annuelles anticipées seront de l’ordre de près de 118 000 $.

Les gestionnaires responsables ont fait part au conseil municipal que les efforts de l’équipe horticole de la Ville de Sherbrooke porteraient sur la valorisation des aménagements à grand impact tout en mettant de l’avant la capacité artistique de ses membres. L’équipe horticole compte 4 employés à temps plein et 24 employés saisonniers dont le rôle est de rendre la ville plus belle et plus agréable en saison estivale.

Comments are closed here.