Le Service des infrastructures urbaines revoit sa structure de gestion financière

Le Service des infrastructures urbaines revoit sa structure organisationnelle afin de pouvoir gérer de façon plus serrée ses projets et de récupérer toutes les subventions auxquelles la Ville de Sherbrooke a droit. Le conseil municipal a autorisé des changements administratifs visant à créer une équipe spécialisée dans la gestion financière propre à ce service.

Le Service des infrastructures urbaines a un budget d’exploitation d’environ 18 M$ pour réaliser ses projets chaque année, en plus des 158 M$ de budget d’immobilisation actif en cours de réalisation (participation financière de la Ville et des gouvernements). Le changement organisationnel vise à effectuer un meilleur suivi du coût de ses projets, ce qui permettra une prise de décision mieux orientée et plus rapide par les gestionnaires. Le Service des infrastructures urbaines effectue une gestion par activité et par projet, afin d’atteindre ses objectifs d’amélioration.

La création d’une équipe centralisée, dont les membres travaillent en ce moment dans différents services et dans différentes divisions de la Ville, permettra de mieux optimiser les montants admissibles dans chaque programme de subvention.

Cette équipe centralisée sera désormais responsable d’assurer un suivi serré des projets, de rechercher les subventions disponibles et d’en gérer les demandes, ce qui libérera les ingénieurs qui consacrent actuellement du temps à cette tâche, leur permettant de consacrer leur énergie dans l’établissement des projets prioritaires et recevables dans les divers programmes de subvention disponibles.

Cette nouvelle façon de faire permettra à la Ville d’avoir sous la main une banque de projets à présenter dans les différents programmes de subvention qui pourraient démarrer, si bien que la Ville de Sherbrooke aura plus de chances de mettre la main sur une subvention lorsque l’enveloppe disponible est accordée selon le principe du « premier arrivé, premier servi ».

Rappelons que la Ville de Sherbrooke fait partie des nombreuses villes du Québec ayant récemment essuyé un refus de financement dans le cadre du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU), l’argent disponible ayant été rapidement épuisé. La Ville avait déposé une demande au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) afin de subventionner 14 projets de réfection de conduites totalisant 13,7 M$.

« La nouvelle structure solidifiera grandement l’expertise financière de notre service et nous assurera une gestion optimale des ressources financières qui sont mises à notre disposition », indique la directrice du Service des infrastructures urbaines, Mme Caroline Gravel.

Aucun commentaire
Partager
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.