Les élus approuvent un projet de conversion de l’ancien couvent de la rue de l’Ontario

Les élus municipaux de la Ville de Sherbrooke ont franchi une première étape en vue de réaliser un important projet résidentiel, communautaire et à bureaux dans l’ancien couvent Marguerite-Bourgeoys, situé sur la rue de l’Ontario. Ce vaste immeuble, aujourd’hui vacant, était auparavant occupé par les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame.

« Ce bâtiment présente un intérêt patrimonial indéniable. Le projet qui nous a été soumis permettra de lui donner une deuxième vie tout en conservant un usage majoritairement résidentiel », souligne le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny.

Le projet vise la modification intérieure de l’ancien couvent à des fins résidentielles. Le Parallèle de l’habitation sociale souhaite y aménager 74 unités de logement destinées aux ménages à revenu faible ou modique.

Pour soutenir la requalification de cet ancien immeuble institutionnel, une partie du troisième niveau de l’ancien couvent serait modifiée pour y accueillir des espaces de bureaux de services professionnels et d’affaires. L’espace occupé à des fins de bureaux serait inférieur à 750 m² de superficie de plancher.

Par ailleurs, des organismes communautaires et des établissements scolaires ou offrant des cours de spécialisation pourraient y louer des espaces au sous-sol.

Le projet prévoit également la construction d’une habitation de neuf logements, en retrait de la cour avant de l’ancien couvent. L’architecture de ce nouvel immeuble, destiné à une clientèle plus aisée, s’harmoniserait à celle du bâtiment existant.

Ce projet fera l’objet d’une séance de consultation publique le 24 octobre prochain, à 18 h 30, au bureau d’arrondissement de Jacques-Cartier.

Un commentaire
Partager
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.