Les ministres Yolande James et Marguerite Blais lancent les appels de projets des programmes PFM et MADA

La Ville de Sherbrooke a reçu les ministres Yolande James et Marguerite Blais le vendredi 13 janvier à l’hôtel de ville pour la tenue d’une conférence de presse portant sur le lancement des appels de projets pour le Programme de soutien aux politiques familiales municipales (PFM) et le Programme de soutien à la démarche Municipalité amie des aînés (MADA).

Politique familiale municipale (PFM)

Le Programme de soutien aux politiques familiales municipales s’adresse aux municipalités et aux municipalités régionales de comté (MRC) qui désirent adapter leurs services à la réalité des familles du Québec et ainsi, mieux répondre à leurs besoins. La mise en œuvre d’une politique familiale favorise la prise en considération des besoins des familles dans tous les domaines d’intervention, qu’il s’agisse de la sécurité, des transports, de l’habitation ou encore, de la culture et des loisirs. En 2012-2013, une enveloppe de 885 000 $ est disponible pour les municipalités et les MRC qui désirent bénéficier de ce programme. À ce jour, 660 municipalités et 27 MRC ont élaboré une politique familiale municipale ou sont en voie de le faire.

« Le Programme de soutien aux politiques familiales municipales a fait ses preuves. Il est apprécié des municipalités et des MRC et donne des résultats concrets sur le terrain. Grâce à ce programme, 84 % de la population du Québec vit dans une municipalité qui s’est dotée d’une politique familiale municipale et qui a acquis le réflexe famille. Il en découle des milieux de vie favorables au développement des enfants et à l’épanouissement des familles, et ça, c’est au cœur de mes priorités de ministre », a déclaré Mme James.

Depuis 2002, le ministère de la Famille et des Aînés a investi près de 9 millions de dollars dans ce programme, qui a permis de joindre plus de 6,5 millions de Québécois.

Municipalité amie des aînés (MADA)

La démarche MADA s’inspire d’une approche élaborée par l’Organisation mondiale de la Santé et s’adresse aux municipalités et aux MRC du Québec. Elle a pour but d’aider celles-ci à encourager la participation active des aînés au sein de leur communauté et à concrétiser la vision d’une société pour tous les âges. En raison du vieillissement de la population, elles doivent trouver une façon nouvelle de concevoir les politiques, l’offre de services et d’infrastructures municipaux et d’intervenir dans différents domaines tels que l’habitation, les loisirs, l’aménagement du territoire, le transport, la participation citoyenne et le bénévolat.

Les actions des municipalités et des MRC qui ont entrepris la démarche jusqu’à maintenant ont eu pour effet, entre autres, d’augmenter l’offre de loisirs sur leur territoire, d’instaurer une culture de respect des personnes aînées et de faire la promotion d’activités intergénérationnelles.

À ce jour, 322 municipalités se sont engagées dans cette démarche. Le budget 2012-2013 disponible pour le Programme de soutien à la démarche Municipalité amie des aînés est de 2 millions de dollars.

« Entreprendre la démarche MADA est une façon extraordinaire d’encourager le vieillissement actif, notamment en assurant une plus grande mobilité des personnes aînées, et de favoriser la participation de celles-ci à la prise de décision dans leur communauté. Je suis extrêmement fière de soutenir cette démarche, puisqu’elle s’inscrit dans l’esprit de la future politique Vieillir chez soi, qui sera dévoilée au printemps prochain », a affirmé la ministre Blais.

Comments are closed here.