L’intégration des personnes handicapées : la Ville de Sherbrooke vise l’accessibilité universelle

Le conseil municipal a pris connaissance du bilan 2015 et du plan d’action 2016 pour l’intégration des personnes handicapées au sein de la Ville de Sherbrooke.

Dans ce plan d’action, la Ville mise sur une approche inclusive qui tient compte des besoins de l’ensemble de la population sherbrookoise, incluant ceux des personnes handicapées et de leur famille. Elle souhaite ainsi diminuer les barrières physiques et sociales qui font obstacle à la participation active et à l’intégration des personnes handicapées.

Par exemple, deux feux sonores seront installés à des intersections du boulevard Jacques-Cartier et une section répondant aux besoins des personnes handicapées sera créée sur le site Web de la Ville de Sherbrooke. L’entrée du centre Julien-Ducharme sera par ailleurs modifiée afin de faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite à ce bâtiment municipal.

« Pour la Ville de Sherbrooke, l’accessibilité universelle est essentielle. Les différents services municipaux travaillent ensemble pour offrir à la population sherbrookoise un milieu de vie où chaque citoyen bénéficie des mêmes services de façon autonome, peu importe ses limitations », affirme le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny.

La coordination du bilan et du plan d’action relève du Service des sports, de la culture et de la vie communautaire. Celui-ci a la responsabilité de soutenir les différents services municipaux pour l’intégration de l’accessibilité dans l’ensemble des actions identifiées. Il veille au développement et à la mise en œuvre du plan d’action. Afin de réaliser ce plan d’action, les ressources financières seront prises à même les budgets des différents services municipaux responsables des actions.

Selon la loi, les municipalités québécoises comptant 15 000 habitants et plus ont l’obligation d’élaborer, de publier et de mettre en œuvre un bilan et un plan d’action visant la réduction des obstacles à l’intégration sociale des personnes handicapées.

Comments are closed here.