Matières résiduelles organiques : collecte en régie pour les cinq prochaines années

Après avoir pris connaissance d’une analyse des coûts de revient de la collecte des matières résiduelles organiques (MRO) à contrat ou en régie, les membres du conseil municipal ont choisi la seconde option, et ce, pour les cinq prochaines années.

En effet, selon l’étude commandée par le comité exécutif au Service des infrastructures urbaines et de l’environnement, la collecte des MRO en régie, de la fin 2012 jusqu’en 2017, permettrait à la Ville de Sherbrooke de réaliser une économie budgétaire de l’ordre de 1 274 000 $. Ce résultat comprend les frais directs associés à ce service, notamment :

  • les frais de main-d’œuvre (huit nouveaux cols bleus et les avantages sociaux);
  • l’acquisition, l’opération et l’entretien de huit nouveaux camions-tasseurs;
  • l’embauche, si nécessaire, de deux nouveaux mécaniciens;
  • l’aménagement de lieux physiques d’entreposage.

Échéancier
Le processus de mise en œuvre de la collecte des MRO en régie se fera dès mai 2012 pour permettre le début de la collecte par la Ville de Sherbrooke dès décembre prochain.

Le conseil municipal souligne que cette décision découle de sa volonté d’offrir le meilleur service possible au meilleur prix. Le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, précise que l’analyse réalisée par les services municipaux est limpide : « En soupesant tous les éléments, les membres du conseil municipal se sont laissé guider par l’intérêt des contribuables ».

Comments are closed here.