Nouveaux arrondissements

Depuis l’élection générale du 5 novembre 2017, le nombre d’arrondissements de la Ville de Sherbrooke a été réduit de 6 à 4. Le nombre de conseillers municipaux est quant à lui passé de 19 à 14.

Les noms des 14 districts électoraux ont été choisis par le précédent conseil municipal. Quant aux arrondissements, ils porteront temporairement les numéros 1 à 4. Le nouveau conseil municipal décidera de la marche à suivre pour les renommer.

Appellation temporaire Territoires des anciens arrondissements
Arrondissement no 1 Rock Forest–Saint-Élie–Deauville et Brompton
Arrondissement no 2 Fleurimont
Arrondissement no 3 Lennoxville
Arrondissement no 4 Jacques-Cartier et Mont-Bellevue

La réduction du nombre d’arrondissements et de districts électoraux a fait l’objet d’un projet de loi d’intérêt privé adopté par le gouvernement du Québec en juin 2015.

Ce projet de loi est venu modifier le Décret 850-2001 adopté en 2001, en vertu duquel les villes de Sherbrooke, de Rock Forest, de Lennoxville, de Fleurimont et de Bromptonville ont été regroupées, tout comme les municipalités d’Ascot, de Saint-Élie-d’Orford et de Deauville. Le conseil municipal a par la suite adopté, en 2016, le Règlement no 1088 divisant le territoire des arrondissements en districts électoraux.

Notez que les bureaux d’arrondissement en place avant les élections sont toujours en service.

5 commentaires
Partager
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Ginette Lagueux

Bonjour,
Nous demeurons dans l’arrondissement Lennoxville No 3, sur la rue Champigny. Malheureusement, cet arrondissement fait partie du comté Compton-Stanstead-Mégantic, ce qui nous tient à l’écart de certains avantages à faire partie de la grande ville.
Par exemple, le réseau d’autobus est tout à fait inadéquat dans notre secteur malgré la population grandissante de familles.
Par contre, nous constatons un important achalandage routier sur la rue Saint-Francis qui ne possède pas de trottoir rendant ainsi la marche très dangereuse.
De plus, nous ne recevons pas les journaux communautaires de la grande ville, ce qui nous garde à l’écart d’informations importantes.
Une analyse des besoins de notre secteur serait souhaitable afin de rendre équitable les services de la grande ville de Sherbrooke dont nous sommes supposés faire partie.
Ginette Lagueux

Angélie

Bonjour Madame Lagueux. Merci pour votre commentaire. Nous vous invitons à faire part de votre réflexion directement auprès de votre bureau d’arrondissement (https://www.ville.sherbrooke.qc.ca/repertoire-des-services/bottin/arrondissements) qui pourra assurer un suivi adéquat. Pour ce qui est du réseau d’autobus, nous vous invitons à communiquer directement auprès de la Société de transport de Sherbrooke : https://www.sts.qc.ca/25-Contactez-nous.html. Enfin, la Ville de Sherbrooke n’est pas responsable de journaux communautaires. Vous pourriez donc signifier votre besoin à ces journaux pour voir auprès d’eux ce qu’il est possible de faire. Merci et bonne journée!

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.