Octroi du contrat de reconstruction de la dalle de béton de l’aréna Eugène-Lalonde

Avec l’octroi du contrat de reconstruction de la dalle de béton de l’aréna Eugène-Lalonde à Constructions Olivier & Lyonnais, ce lundi 5 mai, la Ville de Sherbrooke estime que l’installation sportive pourra bel et bien être accessible aux clubs et aux organismes le 29 septembre prochain.

« Il s’agit d’un échéancier serré, mais tout indique que nous pourrons le respecter, pour autant qu’aucune autre surprise ne survienne lors de l’exécution des travaux », mentionne le directeur intérimaire du Service de l’entretien et de la voirie de la Ville de Sherbrooke, M. Martial Larose.

Bref rappel des événements

M. Larose a d’ailleurs profité de la séance publique du conseil municipal pour expliquer les différentes étapes qu’a dû franchir ce dossier complexe au cours des dernières années.

Les événements remontent en effet à la construction du centre multisports Rolland-Dussault qui comportait la transformation de la patinoire Eugène-Lalonde en surface de dimensions olympiques. Ces travaux comportaient la création d’un joint entre l’ancienne dalle de béton et la portion d’agrandissement.

À l’automne 2010, les opérateurs constatent des problèmes à maintenir l’épaisseur de la glace uniforme. Lorsqu’on arrête le système de refroidissement, en mai 2011, on note des soulèvements de la dalle. La Ville demande alors un rapport d’expertise, qui conclut à des problèmes de formation de glace sous l’isolant de la dalle, dénotant des incertitudes quant à la nature des sols et à la qualité du drainage.

Après les études requises et la planification d’une démolition contrôlée afin de trouver la cause du soulèvement de la dalle, la Ville de Sherbrooke a lancé un appel d’offres et le contrat fut attribué à la firme Gératek. Mais voilà qu’une fois les travaux amorcés, il est clairement apparu que ceux-ci nécessitaient des opérations plus importantes que celles mentionnées dans l’appel d’offres.

Ainsi, conformément à la Loi sur les cités et villes, la Ville de Sherbrooke n’a eu d’autre choix que de reprendre un nouveau processus d’appel d’offres. Selon le nouvel échéancier, le début des travaux est prévu pour le 20 mai prochain.

Comments are closed here.