Pesticides 101

Vous confiez l’entretien de votre pelouse à un entrepreneur privé?

S’il vous suggère d’appliquer des pesticides sur votre terrain, sachez qu’il est dans votre intérêt de vous tenir informés de la nature des produits utilisés. De plus, lorsque l’entrepreneur a terminé l’application de pesticides, il a l’obligation d’installer des affichettes indiquant le produit épandu sur votre terrain.

Assurez-vous que ce qui est indiqué sur les affichettes correspond bien aux produits épandus. N’hésitez pas à poser des questions à votre entrepreneur sur les produits utilisés et sur leurs impacts potentiels sur la santé et l’environnement.

Si un entrepreneur vous a juré qu’il n’utilise jamais de pesticides, mais qu’après l’application d’un produit vous remarquez que :

  • les tiges et les feuilles des mauvaises herbes se courbent et ressemblent à des tire-bouchons;
  • il y a une forte odeur de produit chimique qui émane du terrain;
  • les feuilles et les bouts de tiges de certains arbres se tordent ou s’assèchent,

communiquez avec l’entrepreneur pour le questionner sur ses pratiques et avisez la Division de l’environnement de la Ville de Sherbrooke.

À noter qu’entre le 15 juin et le 7 septembre, seulement les pesticides à faible impact sont permis à Sherbrooke.

Finalement, avant d’appliquer ou de faire appliquer des pesticides sur votre terrain, demandez-vous si vous en avez vraiment besoin! Sachez que plusieurs pesticides à faible impact ou solutions de remplacement aux pesticides existent. Ainsi, l’utilisation de pesticides devrait être considérée en dernier recours.

Pour en savoir plus, consultez la section Pesticides et entretien des pelouses du site Web de la Ville au sherbrooke.ca/pesticides. Vous y retrouverez toutes les informations sur la réglementation municipale en matière de pesticides, et sur les précautions à prendre pour votre santé et l’environnement en cas d’épandage.

Vous pouvez également vous procurer le dépliant Pelouse et extermination, comment choisir un entrepreneur de confiance à votre bureau d’arrondissement.

Comments are closed here.