Pour accroître la sécurité près des écoles : la Ville de Sherbrooke améliore la visibilité des corridors scolaires et abaisse la limite de vitesse

Les corridors scolaires seront plus visibles cet automne grâce à l’installation de signalisation aérienne. La limite de vitesse a aussi été réduite de 50 km/h à 30 km/h à proximité des écoles. Ces mesures nécessiteront un investissement de 150 000 $.

« Comme père de famille, la circulation aux abords des écoles m’interpelle et je suis persuadé que ces mesures enverront un message clair aux automobilistes. J’invite d’ailleurs ceux-ci à redoubler de prudence lorsqu’ils circulent aux abords des écoles », souligne le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny.

Le député péquiste de la circonscription de Sherbrooke, M. Serge Cardin, a participé financièrement à cette initiative en y attribuant la totalité de son budget discrétionnaire réservé aux infrastructures routières.

Au cours des prochains mois, les corridors scolaires bénéficieront d’une signalisation aérienne. Une première phase de déploiement des panneaux jaunes dotés des mots « Corridor scolaire » et d’un pictogramme d’écolier seront ajoutés à différents endroits le long des parcours de corridor scolaire.

Très visible, cette nouvelle signalisation de forme ovale a fait ses preuves dans d’autres villes du Québec. Elle informe les automobilistes qu’ils circulent le long d’un corridor emprunté par les élèves pour se rendre à pied à l’école. Ces corridors étaient déjà identifiés au sol par des points bleus s’adressant principalement aux marcheurs.

Au cours des prochains mois, une partie de chaque corridor scolaire du territoire sherbrookois sera graduellement identifié par une vingtaine de panneaux aériens. Un budget additionnel pourrait être nécessaire pour compléter la signalisation aérienne de certains corridors scolaires dans les années à venir.

Au cours des dernières semaines, la Ville de Sherbrooke a par ailleurs abaissé la limite de vitesse aux abords de la très grande majorité des 34 écoles primaires de son territoire. Cette limite est passée de 50 km/h à 30 km/h. Elle est en vigueur du lundi au vendredi, de 7 h à 17 h, du 1er septembre au 30 juin, afin que les automobilistes réduisent leur vitesse lors des heures de classe.

Des 34 écoles primaires réparties sur le territoire sherbrookois, seulement 4 bénéficiaient déjà d’une limite de vitesse de 30 km/h. La limite a été maintenue à 50 km/h à proximité de cinq autres écoles situées le long de rues fortement achalandées. Dans ces cas, une attention particulière sera portée à la circulation routière au cours des prochains mois. D’autres solutions pourraient être mises en place au besoin afin d’accroître la sécurité des élèves qui fréquentent ces écoles.

Écoles à proximité desquelles la limite était déjà fixée à 30 km/h

-Beaulieu (rues Coombs et de Chambois)
-Boisjoli (rue du Président-Kennedy)
-Maisonnée (rue du Mi-Vallon)
-Jean-XXIII (rue Thibault)

Écoles à proximité desquelles la limite a été maintenue à 50 km/h

-Desranleau (rues Galt Est et Galvin)
– Pie-X-de-l’Assomption, pavillons 1 et 2 (rue Terrill)
-Quatre-Vents (rue Belvédère Sud)
-Plein Soleil (rue de Montréal)
-Notre-Dame-de-Liesse (boulevard Bourque)

Le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, le coordonnateur du transport scolaire à la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, M. Denis Marcotte, et le député de la circonscription de Sherbrooke à l'Assemblée nationale, M. Serge Cardin.