Poursuite de la mise en berne des drapeaux

La Ville de Sherbrooke soulignera le Jour de deuil national du 28 avril qui rend hommage aux personnes décédées, blessées ou rendues malades en milieu de travail en poursuivant la mise en berne des drapeaux situés devant l’hôtel de ville.

Ce jour de deuil a aussi pour objectif de renouveler l’engagement envers l’amélioration de la santé et de la sécurité en milieu de travail. « La santé et la sécurité au travail (SST) sont des valeurs fondamentales pour la Ville de Sherbrooke. Il existe d’ailleurs une forte mobilisation de la part de nos services municipaux et des différents syndicats pour assurer les activités de prévention des lésions professionnelles car, pour nous, la santé et la sécurité au travail, c’est l’affaire de tous », indique Steve Lussier, maire de Sherbrooke.

Notons que les drapeaux situés devant l’hôtel de ville sont en berne depuis mardi dernier en mémoire des victimes de la tragédie de Toronto. Il est de tradition que les drapeaux restent en berne jusqu’au premier jour des funérailles des victimes. Cette date étant actuellement inconnue, les drapeaux demeureront donc en berne jusqu’à ce moment.

Aucun commentaire
Partager

Laissez un commentaire

La Ville se garde le droit de modérer les commentaires. Un délai de 24 h est requis avant l’affichage du commentaire.