Première Politique québécoise du transfert collectif : mission accomplie

Hausses marquées de l’achalandage, augmentation significative du nombre d’heures de services et de kilomètres parcourus : hier, l’Association du transport urbain du Québec (ATUQ) a dévoilé un bilan provincial très positif de la première Politique québécoise du transport collectif 2006 – 2011.

Société de transport de Sherbrooke
Depuis l’entrée en vigueur de la Politique, la Société de transport de Sherbrooke (STS) a bonifié son offre de services afin d’attirer une nouvelle clientèle et pour faire du transport en commun une alternative de choix à l’automobile.

  • Entre 2006 et 2011, l’achalandage a augmenté de 13,1 % à la STS. La cible de 8 %, identifiée dans la Politique, a été largement dépassée.
  • La Société de transport de Sherbrooke a aussi dépassé les objectifs gouvernementaux quant à l’augmentation de son offre de services, lesquels étaient de 16 %.
    • Elle a offert 19,4 % de plus d’heures de services sur les réseaux de transport
      par autobus.
    • Le nombre de kilomètres parcourus en autobus a augmenté de 24,4 %.

Comments are closed here.