Réalisons Sherbrooke : le nouveau projet de refonte réglementaire est adopté

Le conseil municipal de la Ville de Sherbrooke a adopté le projet de refonte réglementaire visant à harmoniser les règlements de zonage et de lotissement. Ce projet de règlement tient compte des préoccupations exprimées par les citoyens l’an dernier.

De nombreux moyens de communication seront déployés dans le cadre du processus de consultation « Réalisons Sherbrooke ». La population disposera ainsi de toute l’information nécessaire et pourra faire connaître son opinion de plusieurs façons au cours des prochains mois. Des séances de consultation publique se tiendront notamment dans chacun des six arrondissements, entre le 31 mai et le 16 juin prochains.

« L’an dernier, nous avions décidé de prendre le temps nécessaire pour étudier près de 400 demandes de modifications ou d’ajustements au projet initial qui nous avaient été adressées à la suite de journées portes ouvertes et de rencontres avec certains groupes. Le projet de règlement avait donc été retiré. Aujourd’hui, nous présentons un projet de refonte réglementaire bonifié qui saura mieux répondre aux besoins et aux attentes des Sherbrookois », affirme la présidente du comité consultatif d’urbanisme, Mme Nicole Bergeron.

Pour mieux planifier la gestion de son territoire et bâtir son avenir, la Ville de Sherbrooke a adopté, le 28 novembre 2014, un schéma d’aménagement et de développement révisé. Elle doit maintenant revoir ses règlements d’urbanisme afin de respecter ce nouveau schéma et de mettre en œuvre la planification du territoire. Depuis le regroupement municipal de 2002, la Ville se développe avec dix règlements de zonage différents.

Le nouveau projet de règlement no 1200 a été adopté ce soir par le conseil municipal. Il vise à mieux encadrer ce qui est permis dans chaque quartier. « Nous avons bien entendu les préoccupations des citoyens et celles-ci ont été prises en compte dans cette refonte, qui sera applicable pour au moins une dizaine d’années. Nous avons été à l’écoute des Sherbrookois et nous continuerons de l’être au cours des prochains mois afin que ce projet structurant réponde le mieux possible à leurs besoins », souligne Mme Bergeron.

Plusieurs moyens pour communiquer avec les citoyens

Plusieurs moyens de communication seront mis de l’avant afin que les citoyens puissent s’exprimer sur ce projet jusqu’au 16 septembre prochain.

Dès demain, le projet de règlement no 1200 pourra être consulté à realisonssherbrooke.ca. Une carte interactive aidera les citoyens à visualiser les répercussions de ce règlement sur leur propriété. Le projet de règlement sera aussi disponible en version papier à l’hôtel de ville ainsi que dans les bureaux d’arrondissement.

Des séances de consultation publique se tiendront du 31 mai au 16 juin prochains, dans chacun des six arrondissements. Ces séances auront toutes lieu à 19 h.

  • Arrondissement de Fleurimont, le mardi 31 mai à la salle du Parvis, 987, rue du Conseil.
  • Arrondissement du Mont-Bellevue, le mercredi 1er juin à la salle du conseil de l’hôtel de ville, 191, rue du Palais.
  • Arrondissement de Rock Forest–Saint-Élie–Deauville, le mardi 7 juin au Salon du bingo, 4201, rue Bertrand-Fabi.
  • Arrondissement de Brompton, le mercredi 8 juin au bureau d’arrondissement, 133, rue Laval.
  • Arrondissement de Jacques-Cartier, le mercredi 15 juin à la salle 003 du bureau d’arrondissement, 2050-B, boul. de Portland.
  • Arrondissement de Lennoxville, le jeudi 16 juin à la salle communautaire Amédée-Beaudoin, 10, rue Samuel-Gratham.

Avant chaque consultation, entre 17 h 30 et 19 h, les personnes-ressources du Service de la planification urbaine et du développement durable (SPUDD) seront disponibles pour répondre aux questions des citoyens individuellement.

La séance de consultation publique du 7 juin sera webdiffusée en direct à realisonssherbrooke.ca. Les internautes pourront envoyer leurs questions et leurs commentaires en temps réel afin que l’animateur les transmette à l’assemblée.

Les personnes-ressources du SPUDD seront par ailleurs disponibles jusqu’au 16 septembre afin de rencontrer les citoyens qui le désirent. Il faut prendre rendez-vous en composant le 819 823-8000, poste 1200.

Enfin, les Sherbrookois ont jusqu’au 16 septembre 2016 pour envoyer, par courriel, leurs questions, leurs commentaires et leurs mémoires sur ce projet d’avenir : realisonssherbrooke@ville.sherbrooke.qc.ca.

Au terme de ce vaste processus de consultation, des modifications pourraient être apportées au projet de règlement no 1200. Celui-ci sera ensuite adopté et devrait entrer en vigueur au début 2017.

2 commentaires
Partager
Share on FacebookTweet about this on Twitter

Mario Roy

Je ne comprend pas le nouveau règlement pour le stationnement de véhicule récréatif que la ville s’apprête à faire.
Si ce règlement est pour une question de sécurité je crois qu’il est légitime, cependant je ne comprend pas que ce règlement ne s’applique pas pour tous les types de véhicules. Que ce soit une roulotte ou un camion de livraison qui est stationné dans une entrée privé sera aussi aussi incommodant, si évidement on fais ce règlement pour la sécurité.
Lors d’une rencontre d’information on nous a expliqué qu’il y avait une plainte qui avait été logé à l’effet qu’il y avait une roulotte de 40 pieds qui était stationnée dans une entrée de maison de ville… laissé moi en douté car des entrées de maison de ville j’en ai jamais vue de cette dimension.
Sincèrement je crois qu’il y a du travail à faire car il est vrai qu’il y en a qui stationnent leurs gros VR dans la rue sans se soucier du danger, mais comme nous avons un service de police, j’imagine qu’il y aurait peut être des avertissements ou des contraventions à donner pour ces propriétaires. Un peu de jugeote devrait être obligatoire pour avoir ces gros VR.
Qu’allons nous faire si nous sommes propriétaire et qu’à chaque fin de semaine nous partons avec notre VR, si je ne peux même pas stationner mon VR dans ma cours pour le préparé?
J’ai eu des discussions avec mes voisins et eux tout comme moi ne comprennent pas que ce soit un règlement discriminatoire.
Propriétaire d’un VR avec une entrée de cours normal mais qui sera illégale de stationné mon VR à moins d’enlever mon abri d’auto. Ce qui fera baissé la valeur de ma maison donc moins de taxes à payer.

Mario Roy
Sherbrooke pour l’instant

Marie-Pier

Bonjour M. Roy,

Bonjour, nous vous invitons à transmettre vos questions, vos commentaires ou vos mémoires sur le projet de refonte du règlement de zonage et de lotissement par courriel à realisonssherbrooke@ville.sherbrooke.qc.ca. Pour rencontrer une personne-ressource du Service de la planification urbaine et du développement durable dans le cadre des portes ouvertes, téléphonez au 819 823-8000, poste 1200, pour prendre rendez-vous.

Merci!