Remise du Grand prix du livre 2012

Plus de vingt ans après la remise de son premier prix littéraire, la Ville de Sherbrooke a décerné hier son Grand prix du livre 2012, dont l’objectif premier est de reconnaître l’excellence des œuvres marquantes des écrivaines et écrivains de Sherbrooke.

Au total, 42 auteurs et auteures ont soumis leurs œuvres dans l’une ou l’autre des deux catégories suivantes : « Création littéraire » et « Essai ».

Volet « création littéraire »

Lauréat
Louis Hamelin, La constellation du Lynx, Les Éditions du Boréal
Ce roman, qui a nécessité quatre années de recherche, traite des événements phare des années 1970 et plus particulièrement ceux de la Crise d’octobre. Ce roman trace le portrait de ces événements politiques. Publié en 2010, à la veille du quarantième anniversaire des événements, La constellation du Lynx a remporté notamment le Prix littéraire des collégiens 2011, le Prix des libraires du Québec 2011, ainsi que le prix Ringuet 2011.

2e prix
Patrick Nicol, Les cheveux mouillés, Leméac Éditeur
Inscrit dans la lignée des nouveaux romans, celui-ci met en scène deux personnages : un homme et une femme dont la relation s’effrite, deux points de vue sur des univers distincts. Au cœur de cette union, un enfant difficile qui contribuera à creuser l’écart entre les deux.

3e prix
Lynda Dion, La dévorante, Les éditions du Septentrion
Récits fragmentaires à l’écriture libre, les textes mettent en scène une femme célibataire qui a cherché l’amour, qui le cherche toujours, sans trop y croire, et qui fait le bilan de ses relations. Le ton est familier et met en perspective les thèmes de l’apparence et du rapport au corps. Rehaussée d’humour, ce livre comporte huit parties, elles-mêmes divisées en brèves chroniques, aux titres très courts et évocateurs.

Volet « Essai »

Lauréat
Jacques Beaudry, Le tombeau de Carlo Michelstaedter, Les Éditions Liber
Cet essai porte sur le destin tragique d’un jeune homme qui a cherché à donner un sens à l’existence. Le questionnement porté par Michelstaedter conserve aujourd’hui toute sa pertinence alors que les valeurs humanistes sont plutôt mises à mal. Ce faisant, l’auteur nous démontre toute l’actualité des pensées de ce jeune philosophe italien peu connu du public francophone. 

2e prix
André Lachance, Délinquants, juges et bourreaux en Nouvelle-France, Les Éditions Libre Expression
Cet essai porte sur l’histoire de la Nouvelle-France et présente de façon originale les différences entre les droits criminels français et anglais et les différentes pénalités qui en découlent. Diverses causes et règlements sont aussi présentés.

3e prix
Gilbert Boulanger, L’alouette affolée, Lux Éditeur
Exercice qu’on pourrait qualifier de « mémoires », ce document relate le parcours exceptionnel d’un jeune agriculteur de Montmagny qui a le désir de voler. La Seconde Guerre mondiale lui donnera l’opportunité de réaliser son rêve. Membre de l’Aviation canadienne, l’auteur découvrira bien sûr les horreurs de la guerre, mais aussi le monde et l’amour.

Félicitations aux auteures et auteurs de Sherbrooke!

Comments are closed here.