Résidence Murray : l’avis de renonciation à la tenue d’un scrutin référendaire est valide

Un nombre suffisant de signatures valides a été recueilli afin de renoncer à la tenue d’un registre prévu dans le projet d’agrandissement de la Résidence Murray. Le conseil municipal a pris connaissance de cette information en séance publique. La procédure d’adoption de la résolution de PPCMOI no 38 peut donc suivre son cours.

Au total, 1623 personnes étaient habiles à voter dans le secteur concerné. Pour qu’un avis de renonciation à la tenue d’un scrutin référendaire soit valide, 812 signatures étaient requises, soit plus de la moitié des personnes habiles à voter.

La semaine dernière, la Ville de Sherbrooke a reçu un avis de renonciation signé par plus de 1000 citoyens. Après vérifications par le Service des affaires juridiques, le nombre de signatures valides dépasse le nombre de signatures requis.

La tenue du registre, qui était prévue ce mercredi, est donc annulée. Pour forcer un scrutin référendaire, 173 signatures auraient alors été nécessaires.

Rappelons que le propriétaire de la Résidence Murray souhaite ajouter 57 unités de logement à son immeuble par l’entremise d’un PPCMOI (Projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble). Le projet comprend la construction d’une nouvelle section de six étages face à la rue Murray, soit quatre étages en bordure de rue et deux étages supérieurs en retrait, ainsi que l’ajout d’un troisième étage sur le bâtiment existant.

Comments are closed here.