Sherbrooke améliore son bilan de consommation d’eau potable

Lors de sa dernière séance, le conseil municipal a adopté les résultats de la Division de la gestion des eaux à l’égard de la consommation d’eau potable sur son territoire. C’est avec satisfaction que les membres du conseil ont pris note que le nombre de litres consommés par une personne chaque jour est actuellement de 409 litres alors que la moyenne québécoise est de 596 et que le premier quartile canadien est de 435, ce qui démontre que Sherbrooke se situe parmi les villes les plus performantes.

La Ville de Sherbrooke présente aussi une belle performance en ce qui a trait aux pertes potentielles d’eau potable. Les résultats ci-dessous en font foi.

2013 2014 Objectif maximal selon la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable
Pertes potentielles linéaires (m3/km/jour) 11,4 5,5 15
Pertes potentielles (%) 15,7 7,8 20

Rappelons qu’en 2011, le gouvernement du Québec a adopté la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable. Déjà à cette époque, la Ville de Sherbrooke présentait de très bons résultats en termes d’unités de consommation, de perte d’eau et de taux de fuite, comparativement aux autres villes dont la population dépasse les 100 000 habitants.

« Depuis quelques années, nous investissons près de 4 M$ annuellement dans l’entretien et la mise à niveau de notre réseau d’aqueduc en plus du coût des rénovations à la station de traitement d’eau et des postes de pompage. Ces résultats nous démontrent que nos interventions sont profitables et contribuent à nos efforts de préservation de l’environnement tout en optimisant le développement urbain de la Ville », indique M. Bernard Sévigny, maire de la Ville de Sherbrooke.

Comments are closed here.