Sherbrooke : fine fleur de l’horticulture

Mosaique 108-1

Saviez-vous que les gens qui fréquentent des espaces végétalisés se sentent plus heureux et moins stressés? Selon certaines études, l’abondance d’espaces verts comme les jardins et les parcs dans une ville peut même mener à l’augmentation des comportements de civisme et à la réduction d’actes criminels.

Les éléments de la nature que l’on retrouve dans une ville sont donc un avantage pour les communautés. Ajouter à cela une touche d’esthétisme pour le plaisir des yeux, c’est le travail de la Section de l’arboriculture et de l’horticulture de la Ville de Sherbrooke, qui œuvre depuis plusieurs semaines déjà à l’embellissement et à l’entretien des espaces publics. La section possède même son propre centre de production horticole, ce qui en fait une des rares villes du Québec à posséder de telles installations. Grâce à ses serres municipales, la section produit plus de 55 000 plants de mosaïques et 57 000 plants d’annuelles par année.

YJ0K5406

 

Peut-être avez-vous observé certains membres de l’équipe planter, racler ou bêcher, car ils entretiennent chaque saison pas moins de huit mosaïques florales, en plus d’une multitude de plates-bandes et de sites horticoles. Grande tradition, il y a plus de 60 ans que la Ville entretient de telles mosaïques, dont celle de la côte King, qui est sans doute la plus connue. En 2013, l’équipe de l’arboriculture et de l’horticulture a même reçu la médaille d’or du volet national aux Mosaïcultures internationales de Montréal pour une de ses œuvres.

 

24 mai 126

Huit mosaïques, huit histoires

1. Le domaine Howard

Devant les serres municipales Carl-Camirand, une mosaïque lettrée inclinée identifie le domaine Howard, un endroit enchanteur qui attire plusieurs curieux durant la période estivale. La mosaïque de 4 pieds sur 47 pieds est composée de paillis noir et de 1 500 plants, dont des alternantheras verts, jaunes et rouges.

7 juin 011

2. Madame Howard

Située en face du pavillon 2 du domaine Howard, Madame Howard, une stupéfiante mosaïque en trois dimensions composée de 5 000 plants, accueille les passants qui hument les odeurs florales du parc.

Mme. Howard 3D

3. Le dragon

Derrière les serres municipales Carl-Camirand se cache un dragon bien inoffensif. L’œuvre florale en trois dimensions impressionne toutefois les petits comme les grands avec ses 18 mètres de longueur et ses 10 000 plants. Une passerelle aménagée en pourtour du dragon vous permet de circuler librement et d’observer la fumée sortant de sa bouche.

Le Dragon est en feu!

4. Les armoiries

Bien voyante aux pieds de l’hôtel de ville, une telle mosaïque exige deux jours de travail. La prochaine fois que vous serez de passage au centre-ville, prenez quelques minutes pour aller contempler ces 5 500 plants et profitez-en pour en apprendre plus sur la signification des armoiries grâce au panneau informatif installé à proximité.

Mosaique 101

5. Explosion florale

Inspirée d’une aquarelle peinte par le contremaître en horticulture, M. Benoît Lemire, la mosaïque située au parc du Frère-Théode, près du pont Jacques-Cartier, fait rêver par les couleurs flamboyantes de ses 5 000 plants.

Explosion Florale

6. Ernest le verdoyant

Unique en son genre, ce personnage, composé de vivaces, a été modelé avec du compost de feuilles puis recouvert de mousse verte. Ses yeux de céramiques éclatées, ses cheveux de graminées et son « piercing » métallique lui donnent fière allure! Cette pièce de 6 pieds sur 6 pieds est localisée à l’ombre, sur la pointe de l’écojardin du domaine Howard à l’intersection des rues de Vimy et de Portland.

Ernest le verdoyant automne 2014

7. La côte King

Pièce de résistance, la mosaïque de la côte King est un travail de longue haleine. Imaginée et dessinée par Claude Giguère et Jessica Lambert, tous deux horticulteurs à la Ville, la mosaïque fait 8 pieds sur 252 pieds et elle regroupe 25 000 plants de diverses espèces.

7 juin 006

8. Le stade de l’Université de Sherbrooke

Tout près de la grande institution qu’est l’Université de Sherbrooke, une œuvre représentant la signature de Sherbrooke attire le regard des passants. D’une superficie de 12 pieds sur 40 pieds, elle est composée de 3 000 plants, principalement des alternantheras verts et des ageratums bleus.

23 juin 181

Vous avez le pouce vert? Vous aimeriez collaborer à l’embellissement de la ville? Le comité d’embellissement de la Ville de Sherbrooke recrute des citoyens pour son projet des îlots. Impliquez-vous dès maintenant.