Sherbrooke, terre d’accueil pour Raif Badawi

Depuis six mois, la communauté sherbrookoise se rassemble chaque semaine en solidarité avec le blogueur saoudien Raif Badawi. Afin d’ajouter à la pression populaire, la Ville de Sherbrooke s’engage à accueillir Raif Badawi sur son territoire lors de sa libération. De plus, pour marquer son soutien, la Ville a installé deux grandes banderoles aux couleurs d’Amnistie internationale sur lesquelles on peut lire « Sherbrooke est Raif » sur la façade de l’hôtel de ville.

Cette décision s’ajoute à l’offre d’un certificat de sélection à Raif Badawi par le gouvernement québécois. Ce certificat ayant pour objectif d’accélérer le processus d’immigration au moment voulu.

« La population sherbrookoise est très solidaire envers Raif Badawi. D’ailleurs, tous les vendredis midi, Sherbrooke reçoit un rassemblement de sympathisants à la cause. Comme la famille de M. Badawi a choisi de s’installer à Sherbrooke, il nous apparaissait important d’officialiser notre désir de l’accueillir dès que possible », a déclaré le maire Bernard Sévigny.

Sur la photo, Mme Ensaf Haidar reçoit des mains du maire Bernard Sévigny un certificat de citoyenneté sherbrookoise pour son conjoint Raif Badawi.

Sur la photo, Mme Ensaf Haidar reçoit des mains du maire Bernard Sévigny un certificat de citoyenneté sherbrookoise pour son conjoint Raif Badawi.

 

Comments are closed here.