Un échange multiculturel à l’hôtel de ville

En cette Semaine d’actions contre le racisme, à la veille de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, a accueilli les membres du comité interculturel des aînés de l’organisme Actions interculturelles de développement et d’éducation (AIDE) à l’hôtel de ville pour les rencontrer et échanger avec eux à propos de leurs préoccupations.

Une vingtaine de personnes étaient présentes, dont M. Mohamed Soulami, directeur d’AIDE, et Mme Rollande Petit, présidente du comité interculturel des aînés. Ceux-ci ont demandé au maire d’agir à titre d’ambassadeur auprès de ses collègues du conseil municipal et de la Conférence régionale des élus.

Pour sa part, le maire a salué le travail des organismes communautaires qui, comme AIDE, simplifient, voire bonifient, l’intégration socioéconomique et culturelle des personnes issues de l’immigration : « Merci de faciliter la vie à ces immigrants, mais, surtout, merci de permettre à Sherbrooke de les accueillir et d’ainsi enrichir et de colorer notre ville et nos vies. »

« Selon moi, la discrimination, le racisme, l’exclusion et toutes les formes d’intolérance constituent des freins à l’avancement d’une société », a mentionné M. Sévigny. Il a aussi rappelé les efforts de la Ville afin d’améliorer l’accueil et l’intégration des personnes immigrantes, se dotant, entre autres, d’une Politique d’accueil et d’intégration des personnes immigrantes, d’un comité consultatif des relations interculturelles et de la diversité et du microsite Je suis Sherbrookois. La ville est aussi signataire de la Coalition canadienne des municipalités contre le racisme et la discrimination de l’UNESCO et membre du comité de vigilance et d’action pour l’harmonisation des relations interculturelles en Estrie. « Sherbrooke est une ville universitaire, ouverte sur le monde, une terre d’accueil reconnue et fière de l’être. », a-t-il souligné.

Il a conclu en souhaitant que cette Semaine d’actions contre le racisme et cette Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale soient bientôt futiles puisque le racisme et la discrimination raciale ne seront plus qu’un vague souvenir d’une époque révolue.

Comments are closed here.