Un été sous le thème de l’environnement

Un prix pour la Ville de Sherbrooke
Lauréate d’un Prix d’excellence en environnement à l’automne 2014 pour son plan d’action pour améliorer la qualité de l’eau des plages municipales, la Ville de Sherbrooke poursuit en 2015 les actions innovantes qui lui ont valu cet honneur. Le chien effaroucheur de bernaches, qui les dissuade de nidifier aux abords des plages, la stérilisation de leurs œufs et l’installation de filets en bordure de l’eau en font partie. Par l’entremise de la patrouille verte, la Ville de Sherbrooke poursuit aussi sa sensibilisation à l’importance de ne pas nourrir les oiseaux aquatiques, en plus de promouvoir le nettoyage écologique des quais.


Les résultats des échantillonnages des rivières Saint-François et Magog vous intéressent?
Consultez les rapports des suivis annuels de la qualité de l’eau des rivières Saint-François et Magog et de leurs principaux tributaires.


Faites appel à la patrouille verte!
La patrouille verte de la Ville de Sherbrooke sera en poste jusqu’au 12 août 2015. Composez le 819 823-8000, poste 6374, ou écrivez à patrouilleverte@ville.sherbrooke.qc.ca pour trouver les réponses à vos questions au sujet des matières résiduelles, des bandes riveraines, des pesticides, de l’entretien écologique de la pelouse et de l’utilisation extérieure de l’eau potable.

Photo_Patrouille_verte_2015_ac69f56758


Propriétaire riverain : courez la chance de gagner l’aménagement de votre rive!
Pour une quatrième année, la patrouille verte de la Ville de Sherbrooke vous invite à courir la chance de gagner la revégétalisation de votre rive. Le prix comprend un plan d’aménagement riverain, l’achat de végétaux, la terre et le paillis appropriés, ainsi que le temps de plantation, le tout en présence de membres de la patrouille verte. Ce prix est d’une valeur de 500 $, incluant les taxes. Pour vous inscrire, visitez le sherbrooke.ca/rives. Faites vites! Vous avez jusqu’au 19 juillet 2015 pour participer.

bandeau_bande_riveraine


Inventaire des espèces exotiques envahissantes
Les espèces exotiques envahissantes (EEE) sont de plus en plus préoccupantes quand il est question du maintien de la biodiversité. Elles colonisent rapidement les milieux où elles s’implantent et mettent en péril le fragile équilibre des écosystèmes. Afin d’assurer une meilleure gestion des EEE sur son territoire, la Ville de Sherbrooke a commencé un inventaire du roseau commun (phragmite), de la renouée japonaise et de la berce du Caucase. Près de 500 km de fossés et de pistes cyclables ont été inspectés. Cet inventaire a permis d’établir que les EEE observées sont composées à 96 % de roseau commun et à 4 % de renouée japonaise. Bonne nouvelle, aucune berce du Caucase n’a été repérée dans les secteurs investigués. Il s’agit d’une espèce particulièrement redoutable puisque sa sève provoque de graves brûlures au contact de la peau. Sur les 500 km étudiés, la présence des EEE totalise 24 km. Ces informations recueillies permettront une meilleure gestion des EEE lors des opérations de nettoyage des fossés, pour éviter leur propagation et leur dispersion. Cet inventaire se poursuivra cet automne.

Comments are closed here.