Un milieu fragile restauré dans le parc industriel régional

D’importants travaux de restauration ont été complétés dernièrement dans une portion du parc industriel régional considérée comme zone de conservation.

Située en plein cœur du parc industriel régional, cette zone de conservation abrite plusieurs branches du ruisseau Lyon et des milieux humides. Au cours des dernières années, une partie de cette zone située près de la ligne de transport d’énergie traversant le parc avait subi une importante dégradation, causée par le passage répété et non autorisé de véhicules hors route (VHR). Les travaux, évalués à 35 000 $, visaient à remettre en état le milieu humide endommagé.

Mentionnons qu’en plus d’une emprise de ligne de transport d’énergie, une emprise de gazoduc traverse également la zone de conservation à cet endroit. Conséquemment, la Ville de Sherbrooke a profité de cette intervention pour aménager un chemin d’accès conforme pour faciliter le passage des véhicules autorisés d’Hydro-Québec et de Gaz Métro.
Des mesures de restriction (profonds fossés et barrières) sont aussi en place pour dissuader les VHR d’accéder à ce site par les rues avoisinantes.

Bientôt s’ajouteront des panneaux de signalisation indiquant le coût des travaux de restauration et l’interdiction de circuler dans ce secteur à protéger. De plus, une barrière composée de cloches de béton et d’une chaine sera installée prochainement pour bloquer l’accès des VHR au milieu humide restauré. Des arbustes seront également plantés au printemps prochain à la limite du milieu humide.

La Ville de Sherbrooke remercie la population sherbrookoise et tous les adeptes des VHR de porter une attention spéciale à la protection des milieux fragiles et à respecter, en tout temps, la signalisation sur place.

Comments are closed here.