Une nouvelle murale qui pivote autour d’exceptionnelles destinées

Dans une ambiance résolument festive, la toute nouvelle murale Destinées et origines a été inaugurée le vendredi 7 septembre 2012. Réalisée au cours de l’été, cette fresque des plus originales est la treizième du circuit Sherbrooke, terre des fresques murales.

Ayant pignon sur rue au 250, rue Laurier (au coin des rues Wellington Sud et Aberdeen), à même un immeuble de l’Office municipal d’habitation de Sherbrooke, cet immense trompe-l’œil de 52 pieds de hauteur sur 20 pieds de largeur dépeint les origines historiques du quartier. Cette murale au point de fuite forcé semble faire pivoter le mur du temps sur les terres et les forêts de 1792 pour revenir progressivement sur l’urbanité d’aujourd’hui.

Des premières origines de Sherbrooke avec Jean-Baptiste Nolin jusqu’aux destinées exceptionnelles des personnages représentés, cette fresque raconte l’histoire de ces pionniers et de tous ces héros de l’ombre qui ont marqué à leur façon la communauté sherbrookoise.

Citoyen de la murale 2012 et autres personnalités
Au total, ce sont donc 17 personnages historiques qui illustrent cette fresque géante. Parmi eux, un seul porte le titre de Citoyen de la murale 2012. Il s’agit de M. Albert Leblanc né en 1899 et décédé en 1975.

Crédit photo : M.U.R.I.R.S.

Comments are closed here.