valoris-estrie.com/evolution, pour suivre l’évolution des travaux de construction du centre de tri Valoris

À quelques mois de la mise en opération du futur centre de tri Valoris, les membres du conseil municipal ont assisté, ce lundi soir, à une présentation sur l’état d’avancement des travaux de construction, dont on peut désormais suivre l’évolution sur le site web valoris-estrie.com/evolution.

On se rappellera que cet équipement vise à trier et à transformer en énergie ou en matières premières les matières résiduelles régionales en provenance des secteurs résidentiel, industriel, commercial et institutionnel de même que ceux de la construction, de la rénovation et de la démolition.

Représentant un investissement de quelque 30 M$, le centre de tri bénéficiera d’équipements à la fine pointe de la technologie, notamment des trieurs optiques hautement automatisés. « L’objectif est de valoriser 70 000 tonnes de matières sur les quelque 100 000 tonnes de matières traitées par année », a rappelé le directeur général de Valoris, M. Claude Brochu.

Il s’agit d’une infrastructure-clé du parc éco-industriel situé sur le territoire de la municipalité de Bury et détenu en copropriété par la MRC du Haut-Saint-François et la Ville de Sherbrooke. « Ce centre de tri permettra de valoriser des matières résiduelles actuellement enfouies. En les détournant de l’élimination, nous améliorons notre performance de réduction des déchets, ce qui aura notamment pour conséquence importante une meilleure compensation financière du gouvernement provincial », a précisé le directeur des projets majeurs de la Ville de Sherbrooke, M. Denis Gélinas.

Le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, a réitéré sa totale adhésion à l’égard de Valoris. « Ce projet, dit-il, nous place ni plus ni moins à l’avant-garde de la gestion responsable, durable et même rentable des matières résiduelles. Les générations futures salueront longtemps cette initiative », croit-il.