Zones de glissement de terrain : le dossier sera analysé rapidement par les services municipaux

Le conseil municipal de la Ville de Sherbrooke prend acte des interrogations de citoyens en lien avec les zones de glissement de terrain du territoire sherbrookois. Les services municipaux ont été mandatés pour analyser le dossier au cours des deux prochaines semaines.

« Nous sommes sensibles aux préoccupations des Sherbrookois, affirme le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny. C’est pourquoi nous avons demandé à nos services de nous revenir avec un plan de match dès la prochaine séance du conseil municipal, le 1er octobre prochain. »

Le territoire de la ville de Sherbrooke comprend 384 zones de glissement de terrain ayant été identifiées en 2008. Des citoyens ont manifesté de l’inquiétude à ce sujet lors de la séance du conseil municipal d’hier.

« Nos services analyseront notamment ce qui se fait dans les autres grandes villes du Québec, afin que nous puissions nous en inspirer », précise de son côté le président du comité exécutif de la Ville, M. Serge Paquin.

Comments are closed here.